. "Pas de maquillage, j'veux pas faire pute !" - Bien dans sa peau

« Pas de maquillage, j’veux pas faire pute ! »

vendredi, septembre 26, 2014 6 Permalink 1

Est-ce que pour vous, le maquillage vous inspire une « pute » ?

J’appelle à votre haute bienveillance sur ce sujet important et j’en viens à écrire cette petite chronique du vendredi car j’ai eu un commentaire un jour (que j’ai supprimé) de ce type : « je ne porte pas de rouge à lèvres rouge, ça fait pute ». Le genre de commentaire que je lis parfois sous des vidéos de très jolies filles sur YouTube. Je ne l’ai pas supprimé uniquement parce que j’étais offusquée, mais parce que je veux qu’on vienne ici pour passer un bon moment et non pour subir la mauvaise humeur de gens un peu tordus. J’avais d’ailleurs répondu poliment à la personne par mail privé. Je parlerai plus largement de mon rapport au maquillage une autre fois…

Pour ma part, je trouve que c’est une vision hyper rétrograde que d’associer le maquillage à la prostituée. Oui parce que, en langage un peu plus soutenu, on dira une prostituée quand on est un minimum polie… En fait, j’ai interrogé notre ami Google et plus précisément le Larousse.fr. Que m’ont-ils répondu ?

« Pute : populaire. Synonyme de putain.
Putain : prostituée. Femme débauchée, sans moralité (injure)
Prostituée : personne qui se livre à la prostitution. » (pfiou, c’est fatigant les dictionnaires qui tournent en rond ;))
« Prostitution :  acte par lequel une personne consent habituellement à pratiquer des rapports sexuels avec un nombre indéterminé d’autres personnes moyennant rémunération. »

Nous y voilà! Par contre, je ne vois aucun lien avec le maquillage. Pour tout vous dire, je ne comprends pas le lien qui se fait entre voir quelqu’un avec du maquillage et le sexe. Je n’ai d’ailleurs pas envie de polémiquer sur le sujet du sexe à proprement parler et je vous demanderai d’en faire autant dans les commentaires pour que ça ne parte pas dans tous les sens. Thanks. Toujours est-il que pour ma part, lorsque je vois une fille avec une bouche rouge bien maquillée, je ne pense en aucun cas au sexe. C’est une connexion qui ne se fait pas dans mon cerveau. J’ai peur pour ceux qui font ce lien dans le leur.

Ou alors, si vous portez un rouge à lèvres fuchsia au travail, on va vous faire la réflexion indirectement (genre « comprends toute seule par ma remarque délicate que le rouge à lèvres fuchsia, c’est pas pour le bureau« ) : « tu fais un défilé? » ou pire « Tu sors draguer ce soir? ». Dixit de personnes qui associent le fait de se maquiller au plan drague. Genre quand tu as trouvé l’âme-soeur, tu ne dois plus avoir le besoin de te faire jolie, ou se faire jolie doit toujours être pour les autres et non pour soi…?

Cela m’énerve que les gens croient que si tu te sapes bien ou que tu prends soin de te faire un maquillage élaboré le matin, c’est parce que tu veux pavaner... Quelle idée atrocement fausse et préconçue !!

Après, on va me répondre : « Non, ça fait juste vulgaire ». Le smokey foncé est-il vulgaire? C’est hyper étroit comme idée. Mettons les choses à leur place (help! Larousse!) :
« Vulgarité : caractère de quelqu’un, de quelque chose qui manque de distinction, de délicatesse, qui heurte le goût, les bienséances ». Aucun lien avec la sexualité pour de l’argent. Une prostituée peut faire vulgaire mais on peut être vulgaire sans se prostituer.

Certes, le maquillage peut faire vulgaire lorsqu’il est mal appliqué, mal estompé, lorsqu’il est associé à une tenue ou une allure vulgaire. Quand le maquillage est réalisé et porté sans élégance, ça fait vulgaire. Certes, tout est relatif. Pour la bourgeoise au tailleur Chanel lilas, maquillée uniquement de beige et de rose transparent, j’ai certainement l’air vulgaire. Pour Dita Von Teese, peut-être ai-je l’air coincé? Je n’ai absolument rien contre ces deux types de personnes, j’ai volontairement choisi des cas extrêmes.

J’ai aimé dans le Larousse, le terme « populaire ». Cela prend tout son sens car ces idées que le maquillage fait vulgaire viennent à mon avis du peuple, au sens propre, qui ne connait rien au maquillage. Souvent, on retrouve ces idées en milieu rural. Encore une fois, rien de méchant pour les campagnes, j’habite moi-même en province. Or, il est toujours plus facile de se fondre dans la masse et d’assumer son style à Paris plutôt qu’à Blairac-La-Chapelle (non, ce village n’existe pas! ;)).

L’idée « maquillage= vulgarité » subsiste par exemple dans le maquillage de mariée : « surtout ne porter aucune couleur criarde et pas de bouche rouge ». On trouve ce genre de conseils partout et je trouve cela cohérent pour la mariée qui ne se maquille jamais habituellement. En revanche, pour celle qui assume tout à fait le port du maquillage au quotidien, pourquoi devoir entrer dans la case « make-up nude pour les mariées » si ça ne les représente pas? Il n’y aura bientôt plus de place dans les cases si on y va toutes ;). En outre, j’avoue que moi aussi, si je me mariais je ne porterais pas un maquillage chargé mais en aucun cas je trouve qu’une mariée au maquillage foncé et chargé ne sera pas élégante si toutefois, c’est bien réalisé.

Je trouve ces idées rétrogrades car l’idée du maquillage prononcé porté uniquement par les prostituées date de 100 ans ! Oui, cette idée a un siècle de retard ! Après 1910, le féminisme est arrivé et les femmes se sont mises volontairement à porter du rouge à lèvres foncé pour s’affirmer, pour défiler dans les rues de New-York pour le droit de vote… Dans les années 20, Helena Rubinstein crée des trousses à maquillage pour les femmes sur les champs de bataille et le maquillage devient en quelque sorte un remède anti-dépression. Autrement dit, se maquiller pouvait aussi faire mauvais genre pour les personnes qui ne toléraient pas ces rebellions…

Ainsi, je pense que ces remarques déplaisantes sont arriérées alors que depuis les années 1920, on porte du maquillage pour se faire plaisir à soi, s’affirmer et aussi se mettre en valeur. Le maquillage peut se porter avec élégance et alors, tout est permis. Et oui, si vous êtes un homme, vous n’avez pas à avoir honte de porter de l’anti-cernes pour avoir bonne-mine. On est en 2014!

Il est clair que j’écris ici mon avis à moi, et que après avoir lu cet article, chacun et chacune est bien libre de faire ce qu’il/ elle veut. Moi même, je porte un maquillage léger pour aller à un entretien d’embauche, of course. Moi aussi, je m’intègre docilement à la société. Pour autant, je ne vais pas penser que la concurrente qui arrive avec un maquillage très prononcé au même entretien veut obtenir le poste par d’autres moyens ;) !

Mais cela dit, qu’en pensez-vous? 

Edit de 16h05 : -25% chez Sephora jusqu’au 6 octobre 2014 avec le code FREVPG

6 Commentaires
  • Sandrine
    septembre 28, 2014

    Bonsoir :-)
    Oh comme j’adore les raccourcis!
    çà fait 2 mois que je ne peux pas me maquiller les yeux et clairement je suis en manque! Eh oui, on peut aussi se maquiller par plaisir tout simplement…. pas pour choper ni même pour planquer la misère.
    Un jour, je suis arrivée au travail avec un rouge à lèvre limecrime ( le suedberry) rouge orange et direct j’ai clamé: aujourd’hui c’est rouge pupute! ( il y a « 1000 » ans le rouge était la couleur de la prostituée ). En fait, je savais qu’en assumant direct, j’éviterai les remarques désobligeantes et qu’en plus cela ferait rire.
    C’est exactement ce qui s’est passé. Tout le monde a rit et au final aime beaucoup. Je n’ai jamais autant de compliments que quand je mets du rouge.
    Mine de rien, cette petite phrase ( même si pas pertinente) a juste dédramatisé le maquillage un peu plus voyant en le rendant finalement ludique.
    Globalement, les personnes qui ont ce genre de phrases sont celles qui n’assument pas le maquillage un peu plus voyant et/ou qui ont grandi avec l’idée que le naturel est plus joli, élégant, classe etc….
    Au-delà de ce raccourci, il y a à mon avis, le manque de bienveillance de certains. En ce qui me concerne, chacun peut bien faire ce qu’il veut pourvu que çà lui plaise! Et je ne parle pas que de maquillage ;-)
    Evidemment, tout ne me plaît pas qu’on parle maquillage ou fringues. Mais au nom de quoi, je me permettrai d’émettre un jugement?!
    Valà… c’était ma longue contribution à l’édifice :-)
    Bonne nuit

    • biendanssapeau
      septembre 28, 2014

      Bonjour Sandrine et bienvenue par ici :) je te remercie pour ton commentaire très intéressant. Ton expérience m’a fait rire « le rouge pupute » ;). Pour ma part, je pense que ça dépend aussi du milieu/ secteur d’activité dans lequel tu travailles. Le maquillage discret comme plus prononcé passe sûrement mieux à certains postes et dans certains secteurs d’activités. Ça fera une autre idée de chronique du vendredi « le make-up au travail » ;)
      Pour ma part et vu ma passion du maquillage ;) je porte un peu ce que je veux où je veux ! ;) bises à bientôt

  • stephanie
    octobre 29, 2015

    Bonjour Pauline,

    j’ai adoré cette article. J’ai toujours détesté ces stéréotypes d’un autre âge, mais ils existent bien.

    Personnellement je prend soin de ma peau, de mon apparence. Mais je me maquille peu pour travailler mais c’est plus par manque de temps car quand je commence a 6h30 (je suis aide soignante), que je doit lever les filles le matin, c’est un peu chaud patate.
    Par contre quand je me maquille, bas ça ce vois et j’adore ça!!!!!!
    Bises!!!

    • biendanssapeau
      octobre 29, 2015

      Bonjour Stéphanie
      Juste une petite précision : je m’appelle Justine mais y a pas de souci ;)

      Et oui le maquillage c’est que du fun et faut se faire plaisir avant tout ! À bientôt

      • stephanie
        octobre 29, 2015

        je suis désolé, j’avais un doute mais j’ai eu la flemme de chercher………rhaa c’est tout moi ça, la reine de gaffes……..
        bonne soirée.

        • biendanssapeau
          octobre 29, 2015

          Hi hi pas de souci

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.