. Choisir un siège auto bébé - Bien dans sa peau

Choisir un siège auto bébé

mercredi, mars 28, 2018 6 Permalink 0

Au troisième trimestre de grossesse (voire au deuxième pour les plus prévoyants), on commence à réfléchir à comment ramener bébé de la maternité. Oui parce que même si tu es grand cycliste, c’est pas facile de transporter un nourrisson à vélo et tu risques la sérieuse prune et pire ! À moins que tu sois citadin et envisage de rentrer avec bébé dans la poussette, toi aussi quand tu es devenu(e) parent, tu t’es creusé les méninges pour choisir un siège auto bébé pour ta voiture ! Nous concernant, on a farfouillé des heures avant d’acheter le premier siège auto de Pierre. Il faut dire qu’entre la loi à respecter, les nouvelles normes, les avis consommateurs, les résultats de crash-test, c’est le flou artistique ! Et je ne te parle pas du vendeur du magasin de puériculture qui te propose le siège le plus coûteux ni du dilemme de qui de Papa ou Maman trimbalera plus le bambin dans sa voiture. Pour trier toutes ces informations, chez nous, c’est sûrement le Papa qui s’est davantage penché sur le sujet car vous savez bien, les hommes aiment s’informer côté équipement de bagnole et logistique.

Aujourd’hui, je profite du Printemps des bébés chez CDiscount pour te déblayer le décor dans ce fouillis afin de t’aider à choisir le siège auto qui te conviendra et en plus de faire une affaire en profitant de -15% sur une sélection d’articles de puériculture jusqu’au 4 avril avec le code VIPCDAV. C’est sûr que le siège auto est un achat de puériculture qui demande un certain budget tandis que nous ne sommes pas tous égaux financièrement. Alors n’hésitez pas à mettre famille et amis dans la boucle (en mettant le siège dans une liste de naissance par exemple) lorsqu’on vous demande ce dont vous auriez besoin pour l’enfant à venir.

Avant de te donner quelques détails techniques (hé oui, parce qu’il faut bien y passer), sache qu’il n’y a pas LE siège auto idéal à avoir. Il faut bien sûr prendre en compte ton (tes) enfant(s), ta (tes) voitures, tes soucis dorsaux, la fréquence d’utilisation,… N’oublions pas tout de même que la priorité n’est pas le confort de l’enfant et/ ou du parent ni l’esthétique du siège mais avant tout la sécurité de l’enfant en cas d’accident. C’est pourquoi nous avons été forcés de regarder les catégories de sièges que je vais te décrire par la suite.

Enfin jusque là, en France, si j’en crois cette étude (clique sur ce lien ou voir image suivante), on arrive assez bien à choisir nos sièges mais on commet pas mal d’erreurs dans leur installation et dans le placement de l’enfant dans le siège auto.

À méditer mais parlons aujourd’hui du choix du siège et des questions qu’on se pose au départ…

  • Puis-je acheter mon siège auto d’occasion ?

Navrée de te décevoir si tu voulais faire des économies sur ce matériel, je ne recommande pas du tout de choisir un siège auto de seconde main. Il peut avoir subi un choc ou une chute réduisant alors ses capacités à protéger ton bébé en cas d’accident.

  • Quelle catégorie choisir ?

Le siège que tu auras repéré aura une étiquette d’homologation à consulter :

– soit elle fait référence à la norme européenne R44/04 et dans ce cas, les sièges sont triés par groupe et il faut se fier au poids de l’enfant pour choisir selon le tableau suivant :

Certains sièges, comme celui-ci, de Nania, appartiennent à plusieurs groupe (grâce à des réducteurs notamment).

– soit elle fait référence à la norme ECE R129, réglementation i-Size pour les intimes puisqu’elle trie les sièges en 3 groupes selon la taille de l’enfant.

Autre obligation de cette homologation, si mes mirettes ont bien lu, c’est de mettre l’enfant dos à la route jusqu’à ses 15 mois.

  • Qu’en est-il du mode de fixation ?

C’est très important à regarder car si tu regardes le récap’ de l’étude donnée ci-avant, on attache souvent mal ses enfants dans leur siège ou encore le siège lui-même est mal fixé dans la voiture.

Chez nous, l’achat du siège auto, au sens strict du terme, a été repoussé du fait que nous avions une poussette trio (la Elea Bébé Confort, voir ma vidéo sur mon matériel de puériculture). Pour sortir de la maternité et pour les premiers mois de notre fils, sous les recommandations de vendeurs spécialisés et des sage-femmes de l’hôpital, nous avons donc utilisé la nacelle prévue à cet emploi. On nous a expliqué que les coques n’étaient pas idéales pour le dos de bébé lors des premiers mois (pour les trajets supérieurs à 30 minutes surtout) et qu’il fallait privilégier autant que possible la nacelle.

À ma connaissance, la nacelle ne s’attache que par la ceinture de sécurité de la voiture. Pour le cosy, au mieux, tu as une base fixe dans la voiture pour le clipper rapidement de celle-ci à la poussette. Sinon, comme nous, tu choisis de ne pas investir dans cette base et tu attaches cette coque dans la voiture avec la ceinture de sécurité. Par exemple, le cosy de cette poussette Haux fait siège auto (la nacelle de ce trio par contre ne semble pas faire le job).

Une fois Pierre trop gros et grand pour le cosy, nous avons investi dans un siège auto Nania groupe 0+ /1 sur fixations Isofix, norme ISO d’ancrage pour les sièges pour enfant, créée en 1995. Les voitures fabriquées après 2011 doivent forcément en avoir un. Attention : si ta voiture est plus ancienne que 2011 mais qu’elle a tout de même un système d’ancrage ISOFIX, vérifie que ton siège soit compatible avec.

Récemment, nous avons investi dans un nouveau siège Nania type réhausseur (non ISOFIX) car Pierre a dépassé la corpulence maximale du groupe 1. Les réhausseurs sont bien plus abordables que les sièges bébé, c’est pourquoi on va s’en procurer un pour chaque voiture.

  • Où acheter un siège auto ?

Bien évidemment pas chez le boucher, ah ah ! En fait, si tu as déjà trouvé les informations seul(e) et as déjà repéré un produit qui te convient, tu peux tout à fait le commander sur internet où les tarifs sont souvent plus intéressants. Si tu as besoin de conseils avec un rapport humain, n’aies pas peur d’aller dans un magasin spécialisé dans lesquels ils ont même des banquettes de voiture pour tester l’installation du siège. Tu n’es d’ailleurs pas forcé de prendre le siège de suite, tu peux aller comparer sur le net et aussi demander au magasin de s’aligner au prix le moins cher d’Internet.

Voilà pour notre éclairage sur le sujet, j’espère que ça t’aidera dans ton choix si tu t’apprêtes à choisir un siège bébé pour ta voiture !

Et sinon, si tu es déjà parent, es-tu satisfait de ton (tes) siège(s) auto ? Comment t’y es-tu pris pour choisir un siège auto ?

Article en partenariat avec le Printemps des bébés chez CDiscount.

✰✰✰

6 Commentaires
  • Aurélie
    mars 28, 2018

    Bonne idée de faire cet article parce que, clairement, c’est pas de la tarte !

    De notre côté, on a d’abord utilisé le cosy de Chicco mais à 6 mois, et même si, THÉORIQUEMENT (#bébéhorsnorme), il pourrait y rester plus longtemps, nous avons choisi le siège auto spin 360 de Joie pour notre fils.

    Je suis allée sur le site de Sécurange pour faire mon choix et j’ai ensuite commandé sur Orchestra. Effectivement, c’est un budget, surtout quand on doit faire x2 comme dans notre cas.
    Mais j’ai choisi de ne pas économiser sur la sécurité pour mon loulou.

    • Justine
      avril 3, 2018

      Salut Aurélie, contente que cet article te plaise.
      J’aurais bien aimé aussi un siège pivotant, par confort !
      Certes, ça ne doit pas être le poste où l’on économise.

      bien à toi
      Justine

  • Solène
    mars 31, 2018

    Bonjour Justine,
    Je poste ici pour te souhaiter bon rétablissement. J’espère que tu arrivera à bien te reposer. Ce qui ne fait pas de mal pour ton bébé également :)
    bon courage !
    Une bise

    • Justine
      avril 3, 2018

      Merci beaucoup Solène. bisous

  • Marie
    avril 4, 2018

    Salut Justine,
    C’est vrai que c’est compliqué !
    Après quelques recherches (le site sécurange est top), nous avons décidé de ne pas utiliser la nacelle de notre trio (peg perego), pourtant homologuée…en france !
    Les nacelles ne sont pas autorisés dans certains pays, la sécurité n’est pas bonne (comparaison crash test avec les cosy)
    Le cosy n’est pas mauvais pour le dos des touts petits s’il n’est pas utilisé en poussette ou en transat. Nous avons ajouté une base qui en plus d’etre pratique améliore le résultat au crash test.
    Nous avons aussi un britax dualfix, Le système de rotation est vraiment confortable !
    Et enfin nous allons essayer de laisser notre fille dos à la route le plus longtemps possible.

    Voilà pour nous,
    Bon rétablissement

    • Justine
      avril 5, 2018

      Salut Marie et merci pour ton partage d’expérience ! À bientôt !

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *