. 5 conseils pour se mettre au sport - Bien dans sa peau

5 conseils pour se mettre au sport

vendredi, janvier 12, 2018 2 Permalink 0

Si tu me connais d’un peu plus près qu’à travers cette toile, tu sais que le sport et moi, nous n’avons jamais été fusionnels. Pour certain(e)s, c’est une religion, une liberté de penser. Pour moi, c’est un moyen de me garder en bonne santé un maximum de temps mais aussi une souffrance de chaque effort en plus. On a beau avoir un corps « fonctionnel » et connaitre tous les bienfaits du sport, c’est pas pour ça qu’on s’y met. En outre, en 2017, j’ai eu une prise de conscience sur ma sédentarité et j’ai fait en sorte d’intégrer davantage le sport dans ma vie. Parce que je n’en suis que là finalement, j’intègre de l’activité physique chaque jour, mais crois-moi, je pars de très loin. Je suis cette personne qui au collège jouait la Comédie Française pour ne pas faire les tours de terrain comme les autres (oui j’ai un peu honte quand même). Je pourrais un jour te raconter ma vie et ma relation au sport mais je ne veux point t’embrouiller aujourd’hui (dis-moi quand même en commentaire si une vidéo papotage à ce sujet t’intéresse). Mon devoir ici est toujours de te motiver à avancer et non l’inverse.

Mettons les points sur les i et les barres sur les t, je ne suis pas devenue championne d’athlétisme en 2017 et n’ai fait aucun triathlon, j’ai juste ajouté de l’activité physique à mon quotidien et je te donne 5 astuces pour faire de même.

  1. Choisir le bon sport

Ne fait pas de la pole dance parce que tu as remarqué que ton Instagrammeuse préférée était devenue super fit grâce à cette activité. D’ailleurs, sache que contrairement à ce qu’elle laisse paraitre la crâneuse, elle a elle aussi souffert à ses débuts sportifs! Ne te force pas à aller à la piscine si mettre la tête sous l’eau t’angoisse à mourir.

En fait, j’ai d’abord déterminé pourquoi je voulais faire du sport et ça m’a aidé à savoir comment j’allais me bouger les fesses :

  • Une des raisons qui me pousse à me bouger me concernant, c’est l’objectif de ne pas décéder à 60 ans d’un AVC ou d’une maladie cardiovasculaire, et aussi, si je vis longtemps, de réussir à vivre bien. Je pense fort que marcher 30 minutes par jour peut m’y aider. Ainsi, entre autres activités sportives, je marche en moyenne 40 minutes par jour.
  • Après la naissance de Pierre, j’avais aussi besoin de me recentrer sur moi-même, sur mon corps et de muscler mon dos. D’où mon coup de foudre pour la méthodes Pilates en 2016.
  • Je veux aussi que le sport ne soit pas chaque fois une corvée mais puisse être un divertissement : les beaux jours, on sort donc les vélos et le canoë et en ce début d’année, on va nager en piscine couverte. Je ne suis pas une grande nageuse, mais ce sport me détend, j’évacue le stress en le pratiquant.
  • J’ai aussi pour objectif ultime de savoir pratiquer le running dans ma vie. Avant que la tempête et les pluies ne viennent s’abattre sur la Charente-Maritime, mon souffle commençait à s’adapter à l’endurance de 4,5 km (ça te semble peut-être rien, Internaute, mais pour moi, c’est énorme).

Bref, détermine ton WHY, et tu sauras quel sport est fait pour toi, ou bien pour quel sport tu es fait.

2. Bien s’équiper et s’informer

Aller courir ne demande pas un équipement de fou, juste une bonne paire de baskets. Sauf que les baskets de la voisine ne sont pas forcément faites pour tes petons. Investis dans une paire de baskets qui te procureront un bon appui et du confort. D’ailleurs, si j’étais équipée pour courir en temps de pluie, peut-être j’aurais poursuivi mes efforts en ce début d’hiver. Question moderie (un des sujets qui nous intéresse le plus sur ce blog) : quelle tenue avez-vous pour courir en temps de pluie et de froid vous ? Ou bien vous faites les feignasses comme moi et vous lâchez l’affaire ?

Idem pour le pilates, choisir le bon cours avec le bon prof, pour ne pas se faire mal, c’est très important.

Bref, sans vider son PEL pour se mettre au sport, il est nécessaire d’avoir les bases de l’équipement et les conseils des gens avertis sont bons à prendre.

Pour ma part, en termes d’équipements qui peuvent sembler gadget pour certains, je me suis fait offrir une montre connectée (voir ici) qui m’aide beaucoup à me bouger. Une application musique est aussi essentielle à monter de temps en temps sur mon vélo d’appartement : vive Deezer (ou Spotify) où des playlists sont déjà proposées ! Si tu tiens un bullet journal comme moi (rappelle-toi!), n’hésite pas à réserver des pages pour tes trackers d’activité.

3. Se fixer des objectifs SMART

Comment ça tu n’as pas couru 30 m depuis la 4ème et tu te mets déjà au défi de courir chaque soir 8 km ?! Hop hop hop, j’ai vite appris à être modeste : je me fixe des objectifs SMART. Oui, oui des objectifs intelligents mais surtout :

  • Spécifiques : spécifique à ma forme, au sport en question, au climat du moment…
  • Mesurables : note tes efforts, tes longueurs de piscines, tes km parcourus et vise chaque fois plus haut, mais…
  • … Atteignables : vise chaque fois  plus haut mais petit à petit ! Ne te flagelle pas dès le départ…
  • Raisonnables : essaie de savoir quelles sont tes limites.
  • Temporellement définis : détermine quel(s) jours de semaine tu peux être disponible pour de l’activité physique et sur quelle durée, mais aussi à quelle fréquence.

4. Choisir un cadre plaisant

Il est plus plaisant d’enfourcher le vélo et d’entamer quelques foulées à travers un paysage agréable. Choisis aussi une piscine municipale ou une salle de sport que tu trouves propre et aérée. Peut-être n’arrives-tu pas à y retourner car tu n’as pas encore trouver les bons endroits, ni la bonne ambiance ?

5. Avoir un(e) co-équipier(e)

La personne qui m’apprend à courir, c’est mon Amoureux. Il m’a appris à courir en mode fractionné, à suivre mon rythme cardiaque et savoir quand redémarrer… C’est lui qui me motive à me bouger et m’empêche d’écouter la petite voix qui me dit « non aujourd’hui, je ne suis pas en forme » ou « je repousse à demain ». Par contre, c’est très compliqué de se caler des moments avec son concubin si on a des enfants car bien souvent, quand l’un part faire du sport, l’autre garde les enfants. Alors j’avoue tout : nous avions pris pour habitude de courir le lundi matin quand Pierre est fraichement déposé à la crèche. Si tu peux te faire aider pour la garde de tes enfants et ainsi partir faire du sport avec ton Amoureux(se), en plus d’être bénéfique pour ta forme, ce sera un moment passé en couple. C’est toujours ça de pris dans notre vie de jedi super actif.


Mon second co-équipier est bien plus poilu et a quatre pattes. Vous le connaissez, c’est Ozzy ! Lorsque nous avons pris un chien au sein de la famille, on savait que même si on aurait un jardin, on voudrait le promener chaque jour, pour son bien et le nôtre. Ainsi, mon quotidien est ponctué d’une marche quotidienne de 40 à 55 minutes avec Monsieur Ozzy et j’ai aussi une ceinture pour pratiquer le cani-cross avec lui. Par contre, aussi bien le chien que sa maîtresse manquent encore d’entrainement et de synchronisation pour mener cette activité mais on va y arriver, et je trouve cela très ludique.

Mon sac dispo ici : http://bit.ly/2CXkPs9.

Et toi, c’est quoi tes motivations pour te bouger les fesses ?

✰✰✰

 

2 Commentaires
  • Aline
    janvier 12, 2018

    Recoucou Justine
    C est super . Continue de faire du sport à ton rythme et le sport que tu aimes . Tu n y trouveras que des bénéfices à long terme . Pour ma part après mon adolescence vers les 25 ans je me ss mise à courir , j ai couru de longues années puis j ai arrêter vers la quarantaine pour recommencer 5 ou 6 ans après . Maintenant à l aube de mes 50 printemps je vais en salle 3 , 4 fois par semaine et je fais 2 petits footing ou marche rapide . Je ne cours plus comme avant mais je bouge …. Je me maintient en forme et je limite les soucis liés à la cinquantaine si tu vois ce que je veux dire … il faut entretenir son corps et sa tête , on vieilli moins vite et surtout mieux … Voili voilou plein de bises

    • Justine
      janvier 14, 2018

      bravo Aline !
      En effet, aérons-nous l’esprit ! bisous

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.