. 6 raisons pour lesquelles j'ai adoré être enceinte - Bien dans sa peau

6 raisons pour lesquelles j’ai adoré être enceinte

vendredi, août 21, 2015 25 Permalink 0

Tiens, vous êtes là vous? Comment allez-vous? Je sais, lors de ma dernière vidéo, je ne vous l’ai pas demandé mais si, si, ça m’intéresse…

Je reviens par ici parler maternité (j’avoue, j’adore parler de trucs de maman, que voulez-vous?) à celles que ça intéresse, of course. Pour les autres, vous pouvez rattraper votre retard sur mes articles beauté faute de vacances prolongées et d’apéros au rosé.

raisons-pour-lesquelles-j'ai-adoré-être-enceinte

Je voulais me replonger avec vous dans ma grossesse et vous expliquer pourquoi, moi, être enceinte, j’ai adoré.  J’ai surkiffé, comme disent les jeunes! Baudelaire doit se retourner dans sa tombe, j’vous jure !

Bien sûr, il est normal d’avoir des craintes avant et pendant sa grossesse et on sait que chaque femme vit cette étape différemment d’une autre. Aujourd’hui, même si je suis hyper heureuse que Bébé soit dans mes bras, je suis parfois nostalgique des mois où il a grandi en moi…

Avant de tomber enceinte, je voyais ces neuf mois comme une corvée qu’il fallait bien assumer pour obtenir l’instant ultime et merveilleux : l’arrivée de son enfant. Pourquoi ce préjugé-là? Sûrement parce que les sketchs à la Florence Foresti, les histoires que nous racontent nos grand-mères ou nos tantes ne ressortent que les points négatifs de la grossesse. Je m’attèle alors aujourd’hui à mon clavier avec l’ambitieuse envie de vous faire voir la grossesse comme quelque chose de fantastique, telle que je l’ai vécue. Avec le souhait d‘encourager les nullipares effrayées par des vieilles sornettes et de dire haut et fort : faites des petits bébés, c’est le pied !

Alors, quelles sont ces raisons qui m’ont fait adorer porter la vie?

1. La première réponse est dans la question : porter la vie est merveilleux et épanouissant.

J’étais un peu connectée en mode cui-cui les petits oiseaux, j’étais ébahie et émerveillée de chaque bonne nouvelle concernant mon gros bidon. Il faut dire que j’ai eu la chance de n’avoir que des bonnes nouvelles et une grossesse « facile »… J’étais heureuse d’attendre un enfant, de porter SON enfant, de construire quelque chose avec LUI, de l’imaginer dans ses bras, de me demander à quoi ressemblerait un doux mélange de nous deux… Bref, je voyais des coeurs partout. Heureusement, ce sentiment persiste à la naissance!

En particulier à partir du quatrième mois, mon (Notre) ventre est devenu le centre de mon monde et je ne pensais qu’à préparer l’arrivée de notre fils psychologiquement puis matériellement. Je ne suis pas toujours très rangée mais j’adore organiser ! Avec toute l’organisation que l’arrivée d’un enfant demande, je ne pouvais qu’être au summum de l’épanouissement!

Je dis « à partir du quatrième mois », c’est-à-dire lorsque je l’ai senti bouger, en fait ! Quoi de plus merveilleux que de sentir ces petites vagues au creux de son ventre? Quoi de plus magique que de voir notre peau se soulever quand Bébé a décidé de donner un coup de pied. Voir notre ventre difforme à se demander où sont les fesses de Bébé et où est la tête… Qui plus est, mon fils était très agité alors j’adorais passer ma main sur mon ventre pour le sentir réagir… Qu’il est vrai que ça manque tout cela après la naissance!

J’étais d’ailleurs beaucoup plus décomplexée. Je vouais un culte à mon gros bidon et m’acceptais bien mieux enceinte, finalement! J’étais moins flippée de prendre du poids en masse que si, auparavant, j’avais pris deux kilos en période de fêtes. Je n’ai pas cherché à me priver de toute ma grossesse. Je me trouvais peut-être même plus jolie qu’avant, avec un corps plus harmonieux, étonnamment. Bien que les kilos sont durs à perdre aujourd’hui, je ne regrette même pas d’en avoir pris autant.

2. Raison liée à la première : j’étais dopée et shootée aux hormones!

Je pense que voir des coeurs et du rose partout est tout à fait hormonal. Certaines ont des sautes d’humeur liées à la grossesse… J’en ai sûrement eues… Mais en général, ça m’a plutôt boostée de tous les côtés : j’étais hyper en forme, prête à tout entreprendre, dotée du sentiment de toute-puissance de la maternité !

J’étais calme aussi. Je pense que savoir que bébé dormait sous mon nombril me demandait d’être plus zen que d’habitude, sentiment de protection peut-être… C’est à se demander pourquoi les gens se droguent ?

3. J’avais des cheveux forts et une jolie peau.

Avant ma grossesse, mon Amoureux me répétait sans arrêt qu’il en avait assez de voir des cheveux longs sur le carrelage… Dès le 3ème mois de grossesse, mes cheveux se sont fortifiés et nous ne retrouvions plus toutes ces mèches au sol que je regardais avec dépit. Moi qui doit habituellement faire un shampooing tous les deux jours à cause des racines grasses, je ne me lavais plus les cheveux que tous les 5 jours!

De plus, pendant 6 à 9 mois, j’ai arrêté de dire à mon Amoureux « J’ai une peau de merde », à son grand soulagement. Mon grain de peau était resserré, mon teint était plus joli, mes microkystes réguliers avaient presque disparu, ma peau n’était plus mixte mais normale (à sèche durant l’hiver). C’était formidable.

4. On était au petit soin pour moi.

– Non, tu n’as pas envie de chocolat? Oh c’est pas grave, je vais te faire une tarte.
– Tiens, je t’ai fait une assiette rien que pour toi comme tu ne peux pas manger d’huitres.
– Allez-y, Madame, passez à la caisse.
– Laisse, je vais le porter, c’est trop lourd pour toi.

– Ne lui annonce pas cette triste nouvelle, elle est enceinte.

5. On peut ne rien faire pendant toute une journée sans culpabiliser. 

Bien sûr, avant d’être enceinte, il m’est arrivé de ne rien faire de la journée (les dimanches sont là pour ça) mais on se sent un peu fainéante sur les bords quand on le dit à quelqu’un. Or, quand on est enceinte, on fait une grasse matinée « parce qu’on a bien raison. Après tout, on est enceinte, on en a donc besoin ». Et même si quelqu’un dit que c’est mal, vous serez toujours deux contre lui : votre utérus et vous.

6. Bébé n’était rien qu’à moi ! 

Ah le culte du gros bidon, l’apanage du contrôle, la toute-puissance de porter Bébé! De la fierté aussi : qu’est-ce que j’ai pu m’admirer dans la glace avec mon gros ventre! Alors que mon Amoureux était pressé qu’il arrive, moi, beaucoup moins. Je n’avais tout simplement pas envie de le partager ce petit être (sauf avec son Papa, bien sûr) et aussi, je le sentais en sécurité, bien au chaud dans mon ventre. Il y avait une communication tellement intime entre ce petit bout et moi, c’était jouissif !

raisons-pour-lesquelles-j'ai-adoré-être-enceinte-3

À vous écrire tous ces bons souvenirs, je retomberais bien enceinte dans la foulée ;)

Et toi, Internaute, as-tu apprécié ta grossesse? As-tu peur d’être enceinte? Pour quelles raisons? Laisse ton expérience et ton avis en commentaires.

✰✰✰

25 Commentaires
  • Marielle
    août 21, 2015

    Coucou Justine,

    Je restes ébahie de voir à quel point tu as aimé être enceinte ! J’aimerais tellement avoir ce souvenir pour ma grossesse.
    Je ne suis enceinte que de 3 mois et demi et jusqu’à présent on ne peut pas dire que j’ai beaucoup aimé être enceinte.
    J’ai été beaucoup malade les 3 premiers mois (nausées du matin au soir, vertiges qui m’ont obligée à rester au lit et ne parlons pas de l’extrême fatigue que j’ai ressentie).
    Du coup à bientôt 4 mois, j’ai perdu 3 kilos et mon bidon ne se voit absolument pas !

    J’espère pouvoir vivre ce que tu as vécu lors des prochains mois de ma grossesse mais pour l’instant la seule phrase à laquelle je m’identifie est « je voyais ces neuf mois comme une corvée qu’il fallait bien assumer pour obtenir l’instant ultime et merveilleux : l’arrivée de son enfant. »

    C’est grâce à ce genre de témoignage que l’on s’aperçoit que nous sommes toutes différentes et que nous ne vivons pas les choses de la même manière.

    Je te souhaite une bonne continuation … et de retomber vite enceinte :)

    Marielle

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      Salut Marielle,
      J’ai eu la chance de ne pas vomir. J’avais quelques nausées matinales les 2 premiers mois et demi mais prendre mon petit déjeuner me calmait. Les 3 premiers mois et demi, je ne les ai pas trouvés les plus « intéressants ». En fait, c’est à partir de la deuxième partie du 4ème mois (tu entres en plein dedans), lorsqu’on sent bébé bouger (et ça va se passer de plus en plus souvent) que j’ai adoré et que j’étais les plus « aux anges »! J’espère que tu connaitras au moins un peu quelques uns de ces sentiments… ;) C’est un privilège de porter bébé mais comme tu le dis, chaque femme est différente à ce sujet. Bises et bon courage pour ta grossesse.

      • Marielle
        août 21, 2015

        Oui j’espère vite connaître les sentiments que tu décris dans ton article mais je ne me plains pas car le plus important c’est que bébé soit en pleine forme !

        En revanche, m’a grossesse me permet d’acheter plein de mignonnerie et ça j’adore ! Mon compte en banque un peu moins :)

        • biendanssapeau
          août 29, 2015

          Tu as raison : bébé en pleine santé, c’est l’essentiel !
          Profite bien des achats tout rikiki. Je viens déjà de mettre tous les vêtements naissance, 1 mois et 3 mois dans une caisse de rangement avec une petite larme à l’oeil hi hi hi
          C’est sûr qu’on se fait plaisir en tant que Maman ! Comme je disais dans cet article http://bien-danssapeau.com/2015/05/27/baby-room-tour/, c’est surtout à la maman que ça fait plaisir mais on ne vit pas cela 50 fois !!

  • Et si Welinty
    août 21, 2015

    Moi à la maison j’y pense. Mais je pense surtout finir mes études ! Etre maman je crois que c’est un but et une jolie merveille. Un petit moment de bonheur ! Merci pour le partage de ton article !

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      de rien Sarah. Je dirais plutôt un grand et long moment de bonheur ;) je te le souhaite d’être maman. Il n’y a pas de bon moment, chacune et chaque couple est prêt(e) quand c’est leur moment.

  • Delphine
    août 21, 2015

    Coucou Justine,
    C’est un article qui met du Baume au coeur aux futures mamans que nous sommes parfois en tant que lectrice! ;-)
    J’ai plutôt de la chance pour le premier trimestre, mis à part une fatigue assez importante je ne sais pas ce que c’est que d’avoir des nausées.. J’ai bien conscience de la chance que j’ai eu!

    Pour la belle peau c’est fichu pour moi.. Une vraie peau d’adolescente, mais cela dépend des semaines! Mais j’ai également la possibilité d’espacer les shampoings depuis le 3ème mois et ça c’est appréciable!

    Je suis une angoissée de nature, et la grossesse n’arrange rien pour ma part.. Aie aie aie les nuits ou mon cerveau n’arrive pas à me mettre sur Off! Toujours peur que mon bébé n’aille pas bien ou que l’on détecte une anomalie (j’ai une bonne raison je travaille dans le secteur de l’enfance polyhandicapé.. Même si je travaille en RH! Lol)
    Mais je savoure les instants, je ne suis pas plus contrariée que ça que mon bidon ne se voit pas encore .. Chaque chose en son temps! Mais commencé les achats pour bébé, l’organisation à la maison.. J’adore! Ça permet de tenir en attendant la rencontre!

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      Salut Delphine,
      Pour ma part côté nausées, j’en ai eues les deux premiers mois et demi mais elles se calmaient quand je mangeais mon petit déjeuner donc cool !
      Ah la la, côté peau, les hormones font la fête pendant la grossesse : certaines comme moi se tapent la fête, les festivités, d’autres comme toi semblent se taper leur gueule de bois ;))
      Je te rassure, j’avais aussi souvent peur pour lui, dès que je ne le sentais plus bouger par exemple… Rien de mieux qu’un bon bain pour se détendre dans ces moments-là ! ou d’une marche en plein air !
      Profite bien de ces moments privilégiés !

  • Elodie DAMIENS
    août 21, 2015

    Coucou voisine !
    entièrement d’accord avec toi, mis à part quelques petites angoisses lors de ma deuxième grossesse, liées à l’arrivée mouvementée de ma 1ere louloute….
    Mais particulièrement d’accord sur le fait de vouloir « garder bébé rien que pour soi » , peur de le « partager », et le sentir en sécurité dans son bidou….

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      Hello Miss,

      on se comprend bien alors … :)
      gros bisous

  • Sarah
    août 21, 2015

    je crois que je ne suis pas assez shootée aux hormones car malgré le fait d’être presque à la fin de mon 8ème mois je n’aime pas être enceinte. Et pourtant, j’ai vraiment une grossesse « facile » aussi pour ma part: pas malade, j’ai commencé à sentir vraiment la fatigue au cours du 5ème mois… Mais non, je n’aime pas cet état. En fait ce qui m’agace c’est le fait de me sentir « limiter », j’ai du mal à marcher, je galère rien que pour sortir mon chien, alors je me console en me disant que la grossesse ne dure que 9mois et que de toute façon il ne me reste plus que 1mois et demi!
    Mais j’envie toutes ces femmes qui aiment cet état!

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      Bonjour Sarah! Ah oui?
      Moi quand je dis grossesse facile c’est qu’à 3 mois et demi de grossesse on a adopté un chiot et que je l’ai promené 3 fois par jour jusqu’à mon accouchement ;)! À 6 mois de grossesse, j’ai fait des grandes marches en montagne dans la neige… Bref, j’ai eu la chance de ne jamais me sentir limitée par la grossesse. Niveau marche et corvées quotidiennes je veux dire car il est évident que je ne faisais plus de vélo et que je n’allais pas courir un footing à 7h du mat’ ;)
      Enfin, entre toi et moi, je ne courais pas de footing à 7h du mat’ avant d’être enceinte non plus ! ;) Bon courage pour la fin de ta grossesse et profites-en bien ;) ! bises et à bientôt.

  • Lorelei
    août 21, 2015

    ça m’a fait rire le titre de ton article parce que je suis en train d’écrire un article « Pourquoi je n’aime pas être enceinte » lol
    Mais en le lisant, je me suis rendue compte que oui, y’avait quand même des choses sympas dans la grossesse ;)
    bizz

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      ah bah tu vois ! ;) En ce concentrant sur ces points positifs, on oublie les petits désagréments

  • 2nais
    août 21, 2015

    Bonjour !
    Je passe sur le blog grâce à HC, et… cet article résume tellement ce que je ressens en ce moment ! Je suis enceinte de quasiment 8 mois et j’essaie de profiter à fond, car même si j’ai hâte que bébé soit là, j’adore être enceinte !
    Ca m’a vraiment fait réaliser… Alors merci ;)
    A bientôt !
    Anaïs

    • biendanssapeau
      août 21, 2015

      Salut Anaïs, contente de t’avoir fait réaliser ton bonheur ;) à bientôt par ici :) bises et profite bien

  • anne-p
    août 22, 2015

    Pareil à partir de 4 mois j’ai commencé à aimer quand j’ai vraiment eu le ventre ton et commencé à les sentir c’est vraiment génial.

    Sur tes points positifs je m’y retrouve surtout pour la 1e grossesse. Parce que pour la 2e tu ne peux pas RIEN faire. Il y a déjà un enfant. Mon 1er avait juste 2 ans quand sa soeur est née et pdt les 4 derniers mois tout le monde me disait de me reposer et de ne pas trop porter mon fils: comment dire à son petit qui est déjà bien inquiet de l’arrivé de ce nouveau bébé qu’on ne peut plus le porter?
    Je me suis beaucoup moins centrée sur moi et mon 2e bébé pendant cette seconde grossesse parce que mon bonhomme prenait toute la place. Et c’est normal. Du coup je me suis rattrapée avec elle pendant mon congé maternité j’ai fait en sorte d’être là plus présente possible pour elle.

    Merci pour ton article, c’est vrai qu’on voit tellement de retour négatifs sur les grossesses : évidemment qu’il ne faut pas tout idéaliser. Il y a beaucoup de désagréments. Mais il y aussi tellement de moments merveilleux.

    • biendanssapeau
      février 1, 2016

      Salut Anne-P,
      Ouh je viens de voir que j’avais laissé ton commentaire en suspend, je te prie de m’excuser. En effet, quand ma grossesse attiré toute mon attention et quand maintenant bébé m’accapare totalement, je me dis « ouh ça doit être compliqué quand tu en as 2 »

      bises et à bientôt

  • Domi
    août 26, 2015

    Coucou Justine !
    C’est toujours un bonheur de te lire même si je ne suis pas concernée par le sujet (malheureusement).
    Bisous
    Domi

    • biendanssapeau
      août 27, 2015

      coucou ça me met donc du baume au coeur de savoir que ce genre d’article te font tout de même du bien
      bises

  • cécile
    juin 16, 2016

    Bonjour!
    Je viens de découvrir ton blog, et c’est vrai que tu mets du baume au coeur! je suis actuellement dans la dernière ligne droite de ma grossesse (terme prévu au 15 juillet) et je t’envie énormément! Pour moi, la grossesse a été une succession de choses plus ou moins désagréables…
    1er trimestre : nausées, vomissements du matin au …matin suivant (ca me réveillait la nuit…), fatigue extrême et grandes sautes d’humeurs! (je pleurais dès qu’on me demandait : « ça va? »)
    Effectivement, à partir du 4ème mois, on revit! Sauf que j’ai commencé à avoir des contractions qui m’ont obligé à rester alitée jusqu’à la fin de ma grossesse…
    Maintenant que je suis considérée comme « à terme », on vient de m’apprendre que ma petite princesse ne prenait pas suffisamment de poids dans mon ventre, j’ai donc une surveillance accrue jusqu’à sa naissance.
    Voilà pour mon expérience, en tout cas, ton blog redonne vraiment le moral, et ça fait beaucoup de bien!

    • biendanssapeau
      juin 16, 2016

      Salut Cécile et bienvenue par ici !
      Je suis heureuse de lire que mon blog te mette du baume au cœur, il est là en grande partie pour ça !
      Ah on n’est pas toutes égales devant la grossesse, c’est sûre! La naissance sera pour toi une grande et merveilleuse délivrance !
      Je te souhaite plein de courage pour la fin de la grossesse et plein de bonheur par la suite !
      A bientôt dans cette zone de commentaires
      Bisous

  • Anne-so
    juin 28, 2016

    Coucou !

    Je suis tombée sur ton blog via YouTube , j’aime beaucoup ta façon d’expliquer les choses j’en ressens certaines .
    Je suis enceinte de 6 mois et j’avoue que je pensais adorée être enceinte avant de l’être mais les premiers mois ont été tellement dur avec les nausées :/ le 2 eme trimestre a été beaucoup mieux car je sentait mon fils bouger et cela devenait concret mais malheureusement la sciatique…
    Du coup je suis partagée entre la hâte d’accoucher et la nostalgie du bidon une fois bébé né…

    Bises

    • biendanssapeau
      juin 28, 2016

      Salut Anne-So et bienvenue :)
      J’ai aussi souffert de sciatique durant ma grossesse mais fort heureusement, j’ai une ostéopathe du tonnerre qui m’a soulagée tout en douceur !
      Si tu en connais un(e) bien, je te conseille d’aller le (la) voir pour t’aider !

      J’ai aussi souffert du canal carpien aux deux mains pendant les deux derniers mois …

      Le bon l’a emporté sur le mauvais ! :)

      Profite bien de ta grossesse et à bientôt par ici :)

      bisous

  • Aurelie
    février 27, 2017

    Bonjour Justine

    Je viens un peu tard sur cet article mais j ai accouchée le 14 février 2017 et je tenais moi aussi à exprimer la joie de la maternité
    ce shoot aux hormones je l ai connu aussi, cette toute puissance, cette bulle au dessus de moi qui me protégeait ainsi que mon bébé …
    Cet état me manque beaucoup
    J ai eu un baby blues après l accouchement
    J ai besoin de faire le deuil de ma grossesse
    Mon petit paul va tres bien Je le dévore des yeux …
    Mais je reste et resterai nostalgique de ces moments de fusions que l on avait rien que lui et moi in utero
    Bonne journée

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *