. 25 anecdotes de grossesses - Bien dans sa peau

25 anecdotes de grossesses

mercredi, août 1, 2018 2 Permalink 2

Salut la compagnie ! Récemment, j’ai encore fait immortaliser un look de grossesse à 36 semaines + 5 jours. J’avoue que ce ventre arrondi  va me manquer et que je profite de la belle lumière de l’été pour avoir de jolies photos stylées, en souvenirs de ces 9 mois où j’ai porté la vie…

Toujours pour encrer dans ma mémoire cette grossesse, en plus des vidéos sur ma chaine où je vous parle des évènements marquants de chaque mois, j’ai eu envie de réunir quelques anecdotes de mes deux grossesses. Il s’agit de souvenirs jamais évoqués par ici ou brièvement, des instants qui prêtent à sourire, c’est parti !

  

  1. Lors de la première échographie de ma première grossesse, j’avais oublié mes lunettes de vue et l’écran représentant les vues de mon bébé dans mon ventre était surélevé. Ne souhaitant rien louper de cette première échographie, j’ai mis mes solaires de vue tout au long de l’examen ! La personne qui serait rentrée à l’improviste dans la pièce aurait cru que j’étais totalement désintéressée mais c’était tout l’inverse.
  2. Lors des mesures des pieds de mon premier bébé à une échographie, on a sorti une petite blague genre « cherchez pas, il chausse du 40 », et la gynéco était imperturbable… C’est à cette première blague qu’on s’est rendu compte de sa grande amabilité (voir points 3 et 4).
  3. Lors de la seconde écho pour mon fils Pierre, avec cette même gygy emplie de sympathie, tous les membres de bébé se voyaient très bien et se mesuraient facilement. J’ai repensé à la meilleure amie d’une collègue qui avait accouché d’un bébé avec un membre manquant et j’ai alors demandé à ma charmante gynéco comment ils avaient pu louper ça. Voici sa réponse « vous savez, vous, on voit tout bien mais quand des femmes sont grosses avec la peau dégueulasse, c’est plus compliqué ». Cette phrase n’est ni exagérée, ni amplifiée de ma part, j’étais scotchée et outrée!
  4. Lors de cette même écho, j’ai demandé si on pouvait avoir une vue 3D de bébé et récupérer les images sur une clef USB. Elle m’a répondu qu’ils ne faisaient pas ça dans cet hôpital (je sais aujourd’hui que c’est faux), que « c’était pour les kékés qui voulaient poster leur échographie sur YouTube ». J’étais en mode stupeur et tremblements!
  5. À 6 mois de grossesse en 2015, des amis de l’Aisne m’ont rendu visite avec des œufs de Pâques Jeff de Bruges pour cadeau. Merci Julie, tu as signé mon pic de prise de poids dès ce moment-là, mais sans rancune !
  6. En 2015, je me souviens avoir eu un petit creux à l’heure du goûter et m’être de ce fait arrêtée à la boulangerie pour un pain aux raisins. Quand elle m’a proposé « avec ou sans grains de sucre » et que j’ai choisi sans, ma culpabilité de cet encas a été fièrement (et bêtement) divisée par 4 !
  7. Lors de ma première grossesse, je pense qu’inconsciemment, j’avais pour idée que le sport était interdit. Mis à part que je marchais pas mal (même lors d’un séjour en montagne), je ne suis pas montée sur un vélo pendant 18 mois! Lors de cette seconde grossesse, j’ai marché, j’ai pratiqué le pilates jusqu’à 7 mois et demi de grossesse, je fais des matches de ping pong à domicile, j’ai pédalé à Center Parcs et sur l’île de Ré, j’ai ramé en canoë et fait du bateau à 8 mois de grossesse révolus… Pour le coup, je pense que ma prise de poids au final sera de 5 kilos de moins qu’à la première grossesse, ça y fait sûrement…
  8. Lors de ma première grossesse, comme j’étais beaucoup plus oisive qu’aujourd’hui, je passais beaucoup de temps à scroller des pages sur iPhone et me suis alors retrouvée avec le canal carpien de chaque main hyper douloureux !
  9. Comme pour ma seconde grossesse, j’ai consulté mon ostéopathe chouchou aux 7 et 8èmes mois de grossesse… Lors de la première, elle avait collé ma jambe contre elle pour une manipulation et m’a dit de l’écarter davantage. Ne sentant pas ma force ou ayant les membres beaucoup plus flex qu’en temps normal, j’ai collé ce petit bout de femme contre le mur assez violemment! J’étais un peu honteuse…
  10. Lorsque j’attendais Pierre et que j’étais quasiment prête à accoucher, la décoration de la chambre me tenait tellement à cœur que je me suis rendue chez Maisons du Monde à 8 mois et une semaine et en pleine chaleur faire remplacer un porte-manteau endommagé.
  11. Lors des deux premiers trimestres respectifs de mes grossesses, il s’est passé une période (3 semaines environ) où la faim m’aurait fait piqué des crises d’hystérie si on n’assouvissait pas celle-ci dans la foulée ! Genre j’aurais dégommé un hobbit à coups de fourchette sur mon passage pour manger à l’heure !
  12. En fin de première grossesse, le magasin Autour de Bébé m’a appelée pour dire que Bébé Confort avait perdu tous leurs dossiers de commande dont celui de la poussette prévue pour mon fils. Ça m’a beaucoup stressée alors qu’ils m’ont ramené à la maternité un châssis de poussette neuf mais de prêt, sur lequel il était noté « véhicule de courtoisie » (et un doudou pour se faire pardonner!).
  13. Comme je vous l’ai raconté dans cette vidéo, quand on a annoncé à Pierre qu’il allait avoir une petite sœur, il a fait allusion à bébé Marguerite, la petite sœur de Dany Le Tigre (le dessin animé). Vous êtes alors nombreuses à avoir glissé des commentaires du type « félicitations pour ou bienvenue à Bébé Marguerite » si bien que quelqu’un de mon entourage, qui a dû lire les commentaires sans écouter la vidéo, a envoyé un texto à ma mère pour lui demander s’il était bien vrai que j’allais appeler ma fille Marguerite… J’hésite à poursuivre la blague en lui envoyant le jour de la naissance, un texto à part en annonçant la venue de Marguerite tandis que j’aurais envoyé le vrai prénom aux autres.
  14. C’est lors de mon 8ème mois de grossesse que j’ai fait mes premières courses en mode drive, car j’avais trop peur de perdre les eaux en plein supermarché !
  15. À mon 4ème mois de grossesse cette année, j’ai fait une grippe, une pneumopathie, un épanchement pleural et je me suis fêlé une côte à force de tousser ! Éternuer me faisait la douleur d’un coup de poignard sous la poitrine… Pierre sait maintenant me montrer sous la douche où sont ses côtes.
  16. Pierre m’a demandé il y a un mois s’il pouvait sortir sa petite sœur de mon ventre et quelques minutes après est venue la fameuse question « comment elle va sortir de ton ventre la petite sœur ? »
  17. Début juin, je suis allée au ciné avec une amie et à la fin de la séance, j’avais les pieds tellement gonflés que je ne rentrais plus dans mes slippers.
  18. Tout récemment, Pierre m’a vue assise sur les toilettes (et oui, la vie de famille, c’est pas toujours glam’). Il m’a montré du doigt en faisant aller son index de bas en haut et m’a demandé « elle va sortir comme ça la petite sœur? ». Il a 3 ans
  19. Pour cette seconde grossesse, si vous n’avez pas loupé ma dernière vidéo sur les 7 et 8èmes mois, vous savez que ma fille se présente en siège. Il parait que faire le pont indien 3 fois 20 minutes par jour peut inciter le bébé à se retourner. Chaque soir, pendant 2 semaines, c’était le cirque chez moi !
  20. Je pratique l’hypnose pour apprendre à gérer la douleur en vue de l’accouchement. Lors de la première séance, je pense avoir dormi une bonne dizaine de minutes. J’ignore si ça provoque le sommeil chez tout le monde mais la séance a été faite sans que j’ai mal quelque part bien sûr et je suis quelqu’un qui s’endormirait les fesses dans une flaque d’eau du moment que je décide de dormir !
  21. Mi-juillet, on m’a fait une VME. Le lendemain, ils m’ont fait dormir à la maternité pour me suivre en monitoring. Point positif pour l’hyperactive que je suis : c’était repos forcé! J’ai fait une sieste énorme l’après-midi dans ce lit d’hôpital et quand l’obstétricien est arrivé, je ne savais plus où j’étais et pourquoi. Je l’ai confondu avec un interne vu lors de ma pneumopathie, puis avec le chirurgien d’un autre hôpital qui m’avait opérée du pilon tibial gauche en 2012 et je crois même l’avoir avant tutoyé au réveil ! C’te honte !
  22. Depuis le 6ème mois de grossesse pour ce second bébé, je suis incapable de faire plus de 30 minutes en voiture sans mourir d’envie de faire pipi !
  23. Quand j’ai appris que j’étais enceinte de mon premier bébéde plus de 4 semaines, j’ai rougi sur les toilettes en regardant le test de grossesse positif en pensant qu’une quinzaine de jours plus tôt, je m’étais enfilée les deux tiers d’une bouteille de champagne lors d’un apéro !
  24. Pour cette seconde grossesse, soit j’oublie ce qu’on m’a raconté, soit je suis d’une maladresse terrible ! J’ai dû casser chez moi de la vaisselle toutes les 3 semaines (verres, tasses, même une assiette m’a échappé des mains) jusqu’au micro-ondes que j’ai explosé sur mon carrelage (ne me demandez pas comment, ce verre feuilleté parterre, c’était une catastrophe!) !
  25. On finit par du lourd côté intimité, je gère mes poils de maillot avec le rasoir, habituellement. Sauf que désormais, j’hésite à aller confier cette maintenance en institut parce que je ne me vois plus faire pipi. Comme l’épilation m’est très douloureuse à cet endroit, le tracé du rasoir restera approximatif !

Détails de ce que je porte :

  • la robe vient de chez Mango, vous l’avez déjà vue ici il y a des années ! Ce n’est donc pas une robe de grossesse et elle mériterait d’être raccourcie en temps normal mais avec mon ventre de 8 mois de grossesse, ça la remonte et elle me va très bien en ce moment.
  • chaussures K. Daques (super confortables),
  • lunettes de soleil Ray-ban,
  • Bijoux (collier et bracelet River Tile avec perles fabriquées au Japon avec un procédé secret, bracelet Jarne Coil, boucles d’oreilles grimpantes dorées) et sac Antibes dispo sur ma boutique en ligne Stella & dot !
  • Vernis Le Mini Macaron,
  • Parfum Neroli Portofino Tom Ford.

Et toi, des anecdotes de grossesses marquantes ou risibles à raconter ?

✰✰✰

2 Commentaires
  • Mathilde
    août 2, 2018

    Ah ah ah ! Super article ! En effet assez cash ta gynéco loool ! Chocking !

    Moi aussi quand j’ai appris que j’étais enceinte, je me suis souvenue avoir bu plusieurs verres de pineau 15 jours auparavant ! Heureusement la gynéco m’a dit qu’à ce stade ça passe ou ça casse donc si elle était toujours là c’est que ça n’avais pas eu d’incidence !

    Et la maladresse je crois qu’on est nombreuses à être concernées je pense, le sens de l’équilibre perturbé, on ne mesure pas forcément l’ampleur de notre ventre, et puis tête en l’air hop, boum !

    Pour l’intimité, même combat pour moi, j’ai quand même tenté la séance d’épilation en institut lors de mon dernier mois de grossesse, une vraie torture, rien ne vaut le bon rasoir, même approximatif sans visibilité lol ! Rigolo ton petit sur la « sortie » du ventre de sa petite soeur, curieuse de savoir quelles explications tu lui as apporté, même si je pense qu’à cet âge, expliquer qu’il y a un trou pour passer ne les choque pas ;) Hâte de découvrir Bébé Marguerite alors ! Pour l’anecdote vous pourriez lui donner en 2eme ou 3eme prénom lol !

    Et j’ai aussi choppé le canal carpien pendant ma grossesse avec la gonflette et la chaleur ! Dur dur !

    Courage et profites bien de ces derniers instants !

  • Delphine
    août 2, 2018

    Coucou Justine,

    Chouette article qui prête à sourire évidemment :-)
    Visiblement, nous avons toute un petit penchant pour la bouteille (joke) car moi aussi à l’annonce de ma grossesse je me suis souvenue de quelques verres de bulles avalés avec les copines (on ne révélera pas le nombre ici hein.. lol) mais heureusement ma sage femme m’a rassuré!

    Très mauvaise expérience avec une gygy, j’ai donc opté pour une sage femme pour la grossesse de Thomas. Contrôle de routine avant de tomber enceinte, N’étant pas vacciné ROR, je me suis carrément fait engueuler dans le cabinet par la gygy car « on ne décide pas de faire un enfant comme ça.. c’est ça votre génération on regarde sur internet et hop on arrête la pilule » => sauf que ma petite dame il faut 6 mois pour avoir un RDV gygy et mon médecin traitant m’avait fait faire les examens et le savait.. Elle m’avait demandé de reprendre la pilule et me faire vacciner, ayant été effrayée par les dangers liés à ma non-vaccination, nous avions convenu avec l’amoureux de le faire, mais le destin en a voulu autrement (merci à lui!) car j’étais déjà enceinte au moment de mon RDV :-)

    Idem pour mon échographe, d’une amabilité effrayante (ma sage femme m’avait prévenu ouf) je me souviens avoir pleurer dans sa salle d’attente à la 1ère écho, après m’avoir fait boire 1l de flotte et me laisser poiroter 1h30 en salle d’attente (surtout que pendant la grossesse tu vas aux toilettes environ toutes les 30min) je n’ai jamais eu d’aussi fortes douleurs aux reins (ah bah si.. à mon accouchement en fait mdr) car elle n’arrivait pas à mesurer la clarté nucale.. Outch!

    Pour l’intimité, j’ai également opté pour le rasoir jusqu’au bout, même approximatif (c’était mieux que rien lol) impossible pour moi d’aller en Institut.

    Et jusqu’au bout je me suis appliquée à avoir une pédicure parfaite (bah oui.. pas envie de voir mes pieds moches pendant 7h) pour finalement avoir garder mes petites chaussettes car j’avais beaucoup trop froid en salle d’accouchement => glamour quand tu nous tiens!

    Merci pour cet article, ça nous replonge dans de jolis souvenirs :-)
    Bisous
    Delphine

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.