. Notre séjour dans une cabane dans un arbre - Bien dans sa peau

Notre séjour dans une cabane dans un arbre

mercredi, juin 27, 2018 3 Permalink 1

Comme énoncé dans ma vidéo cadeaux de Noël 2017, nous avions reçu une nuit à passer dans une cabane dans un arbre, en couple. Pour cette expérience, ma sœur avait choisi le Parc de la Belle dans la Vienne, à proximité de la Vallée des Singes. Il s’y trouve un charmant petit château dans un jardin élaboré, près de la forêt où sont réparties quinze cabanes dans les arbres que vous pouvez louer pour une ou plusieurs nuits. Les cabanes surplombent le sol de 5 à 15 mètres de hauteur : à partir de 5 mètres pour les cabanes familiales et de 10 mètres pour les cabanes duo. La plupart des cabanes sont interdites aux enfants de moins de 12 ans.

cabane dans un arbre

 

parc de la belle grossesse

parc de la belle

Ma sœur ne savait pas à Noël que j’étais enceinte et avait choisi d’offrir une nuit dans une cabane duo. Arrivant à 7 mois de grossesse et les beaux jours étant enfin là, je me suis dit qu’il fallait réserver cette cabane avant la naissance de bébé ! Pour un temps d’évasion prolongé sans enfant, j’ai réservé une nuit supplémentaire (ça n’arrivera pas de sitôt).

La personne du service réservation, en sachant que j’étais enceinte, nous a confié la cabane Amazonie. Cette cabane est vraiment charmante : perchée dans un chêne, elle est accessible par un escalier puis un pont de singe et enfin une échelle de meunier, à 9 mètres de hauteur. Là a été le hic pour moi : le premier escalier n’avait aucun garde-corps et le second reste une simple échelle…

sac vacay stella and dot

Mon Amoureux était un peu réticent à l’idée que plusieurs fois par jour (se laver les dents, se laver, les toilettes, sortir, etc.), j’aie à monter et descendre ces installations alors que mon centre de gravité est en ce moment fortement déplacé. Le constat était simple : la personne au service réservation aurait dû m’orienter vers une autre cabane (même dans les cabanes duo, on en retrouvait avec des ponts de singes plus accessibles et des échelles moins raides, avec garde-corps…).

Sachez que pour les toilettes, le parc dispose de blocs sanitaires avec douches, lavabos et WC mais que chaque cabane possède des toilettes sèches. Pour les non initiés, il s’agit de faire pipi (ou autres besoins urgents, c’est vous qui voyez) sur des toilettes mais le tout est réceptionné dans un sac plastique. Vous recouvrez ensuite votre urine et/ ou vos excréments avec de la sciure. Avant de quitter les lieux, on veille à mettre son sac à la poubelle. Je pense que c’est sûrement le concept le plus dépaysant du séjour !

À la réception, nous avons pris soin de notifier nos craintes de chute et le personnel nous a gentiment placés dans la cabane des Capucins, à 5 mètres de hauteur mais surtout avec un simple escalier muni d’une rambarde. La cabane Amazonie était chouette mais ça ne valait pas le coup de prendre des risques inutiles.

  

Nous avons très bien dormi dans la cabane des Capucins, on y était moins à l’étroit, c’était donc plus agréable. De plus, elle est située juste à côté des sanitaires, permettant d’éviter facilement les toilettes sèches. Enfin, ma vessie de femme enceinte m’a tout de même forcée à utiliser le concept archaïque à 5 h du matin. Une sacrée expérience où j’ai pu faire la rencontre de Lolo, le loir qui, certainement, avait envie de se nicher dans la sciure ! Le cri poussé en pleine forêt dans la nuit, c’était moi ! La bestiole a finalement eu plus peur que moi mais l’Amoureux a dû rester surveiller l’endroit pendant que je faisais pipi !

loir cabane arbres

Pendant deux jours et demi, nous sommes encore passés entre les gouttes et le temps a été très clément. Ça nous a permis de prendre le petit déjeuner dehors, et d’aller se promener à Chauvigny et à Poitiers, ville où j’ai passé mon DUT. Avec un enfant, c’est rare d’aller au cinéma alors nous en avons profité pour voir un film et même jouer au flipper en attendant la séance (<= jeu addictif !). Nous avons vu Opération Beyrouth, une intrigue sans surprise mais ça se laissait regarder… Bref, j’ai tourné à 15000 pas par jour !

Chauvigny :

chauvigny

Poitiers : 

hôtel de ville poitiers

Hôtel de Ville de Poitiers

Église Notre-Dame Poitiers

Église Notre-Dame, Poitiers

 

notre dame poitiers

Dans l’église Notre Dame, Poitiers

Cathédrale Saint Pierre Poitiers

Cathédrale Saint Pierre, Poitiers

L’intérêt de cet article est bien sûr de vous donner mon avis sur cette expérience de logement atypique. Pour poser les bases, vous savez que la cambrousse ne m’est pas étrangère. J’ai vécu à côté d’une ferme dans un bled paumé où il faut faire presque 10 km en voiture pour arriver dans un semblant de civilisation. Actuellement, je vis moi-même en campagne où j’entends le chant des oiseaux en ouvrant la fenêtre de ma cuisine et me rendre à mes cours de Pilates me demande 24 minutes de voiture, stationnement compris. Ainsi, je pense avoir été franchement moins dépaysée que si j’étais une vraie citadine mais quand vous observez le mobilier de la cabane, on se rend bien compte que le dépaysement est inévitable d’où qu’on vienne! Il faut dire que la décoration de mes toilettes est quelque peu différente.

En parallèle, le cadeau est bien pensé pour aider les jeunes parents à se passer des enfants le temps d’une escapade, ces derniers étant interdits d’accès aux cabanes dans les arbres. Et ça, je dois avouer que c’était très reposant (j’ai même pu finir un bouquin). J’aime profondément ma vie de maman, je suis cette mère poule qui a du mal à quitter le nid mais je suis consciente que le lâcher prise est parfois bénéfique! Je ne regrette donc pas d’avoir pris une seconde nuit. Certes, le luxe n’est pas servi sur un plateau au Parc de la Belle mais comme tout séjour de vacances, le luxe réside dans le fait de n’avoir rien à faire (j’avais sélectionné sans scrupule le service supplémentaire que le lit soit fait en arrivant, pour 8 euros), ni ménage, ni vaisselle, ni repas. Et si on doit parler de confort, je tiens à préciser que la literie était agréable, le petit déjeuner très correct et les sanitaires vraiment propres.

J’ai beau avoir un beau jardin à la maison qui donne sur des champs, l’immersion dans la nature en logeant dans cette cabane est tout de même différente. On vit dans les arbres, le chant des oiseaux est présent au petit matin juste au-dessus de nos têtes, avec aussi le bruit du bois qui travaille et des petites bêtes tout au long de la nuit… On est réveillé par la lumière du jour et non par une sonnerie tonitruante… Bref, on respire ! Pas de miroir dans lequel se regarder, pas de superficialité, pas de costume à enfiler, peu de pollution, juste respirer.

En revanche, comme on peut prendre du plaisir à tout mais pas avec tout le monde, je ne recommande pas ce séjour :

  • entre octobre et mai : le séjour serait effectivement moins agréable s’il avait plu à torrent et étant dans les bois, il réside une certaine humidité au petit matin qui peut s’avérer désagréable si cela met du temps à sécher. De plus, vu comment sont faits les sanitaires (pas totalement fermés), je ne sais pas comment ils gèrent le chauffage aux saisons plus frileuses… Avoir choisi le mois de juin a été une bonne décision pour nous.
  • si vous êtes enceinte (notamment de plus de 3 mois, d’ailleurs la structure déconseille).
  • si vous avez le vertige ou si vous êtes peu téméraires.
  • si vous êtes un jeune couple ne se connaissant pas encore jusqu’au bout des doigts (le romantisme des toilettes sèches, le glamour des toilettes communes aux sanitaires, on repassera!).
  • si vous recherchez une réelle aventure. Peut-être que pour Brigitte Macron, ce séjour c’est l’aventure avec un grand A, mais soyons clairs, on est bien loin de la mission de survie Koh-Lantah !

Et vous, Internautes, avez-vous déjà testé de dormir dans une cabane dans un arbre ? Tentés par l’expérience ?

Les bijoux et accessoires aperçus sur ces photos viennent de ma boutique en ligne Stella & dot (<= clique).

✰✰✰

3 Commentaires
  • Marie
    juillet 1, 2018

    Je trouve cela vraiment original, cela m’a donné envie d’essayer avec mes enfants !

    • Justine
      juillet 2, 2018

      Il faudra que tu viennes nous raconter si tu essaies ;)

  • Pauline
    juillet 7, 2018

    J’avais fait ce cadeau à mon frère pour son anniversaire et avec sa chérie ils ont beaucoup apprécié!

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.