. Allaitement maternel (partie 2 sur 2) : mon expérience, conseils - Bien dans sa peau

Allaitement maternel (partie 2 sur 2) : mon expérience, conseils

dimanche, décembre 27, 2015 9 Permalink 2

Hello Mesdames ! Comme promis, me voici aujourd’hui pour la partie 2 de ma vidéo sur mon expérience de l’allaitement maternel ! Pour celles qui étaient trop occupées, vous pouvez encore visionner la partie 1, ici. Je vais me répéter mais il n’est pas des plus aisés de mettre en place un allaitement au sein bien que cette pratique soit vieille comme le monde ! Vous avez donc dans ces deux vidéos mon retour d’expérience sur le sujet, mes conseils (non professionnels, juste mon vécu de Maman) et mes encouragements ! Il faut effectivement souvent faire preuve de patience si l’on veut que l’allaitement au sein ait lieu et dure.

Le sevrage demande également temps et patience (j’en parle dans cette vidéo aujourd’hui).

Pour rappel, la partie 1 abordait les points suivants :

1) Les raisons pour lesquelles j’ai décidé d’allaiter.
2) Conseil : allaitez si vous le sentez…
3) Conseil : s’informer sur le sujet.
4) La tétée de bienvenue.
5) Conseil : accepter de se faire aider même si…
6) Conseil : tenez au courant vos proches de votre souhait d’allaiter.
7) Conseil : vivement recommandé de ne pas introduire de biberon le premier mois.
8) Conseil : ne démontez pas tous vos projets suite à des commentaires de vos proches.
9) Conseil : n’achetez pas trop de soutien-gorges d’allaitement d’avance. Quels vêtements utiliser?
10) Montée de lait : pas de panique !
11) Conseil : Préservez votre corps par de bonnes positions (positions pour allaiter et de la bouche de bébé).

La partie 2 (CLIQUE SUR CE LIEN OU L’IMAGE CI-APRÈS POUR VOIR LA VIDÉO) aborde les sujets ci-après :

12) Votre production de lait s’adapte aux besoins de votre bébé,
13) L’enfant élevé au sein est souvent moins régulier qu’au biberon…
14) Du bon usage du tire-lait !
15) Ouf! Plein de femmes n’ont jamais de crevasse en allaitant. Si vous en avez, des solutions existent.
16) Conseil : avoir une bonne hygiène de vie.
17) N’ayez pas peur de la douleur, la plupart des femmes vivent cela très bien et (presque) sans douleur.
18) Sevrage et diversification alimentaire : mon expérience.
19) Les avantages de l’allaitement que j’ai découverts de par mon expérience.
20) Conseil : faites-vous plaisir !

maternité-allaitement-conseils-blog-mamanexpérienc-Insta

Et toi, Internaute, quelle est ton expérience de Maman à ce sujet? Comment s’est passé le sevrage de ton enfant? Un bon souvenir du tire-lait? Si tu n’es pas encore Maman, souhaites-tu allaiter? Parle nous allaitement maternel en commentaires :)

✰✰✰

9 Commentaires
  • Sonia
    janvier 10, 2016

    Coucou,
    Mdr, des tétées de 20min!!! Je crois que j’ai eu 2 gloutons leurs bibis durés moins de 10 minutes…

    Ps: ton maquillage des yeux est très joli.

  • Céline
    juin 1, 2016

    Salut Justine,
    Comme je te l’avais dit, avec beaucoup de retard je regarde tes vidéos en décalé.
    Je vais essayer d’être synthétique. Pour ma part, les débuts de l’allaitement ont été difficiles, et dans beaucoup de tes anecdotes je retrouve ce que j’ai vécu. Je m’étais beaucoup informée par les livres, mais c’est les entretiens avec ma sage-femme qui m’ont persuadé de mes choix, et rassuré. Ayant accouché d’un bébé de 4,6 kgs par césarienne programmée, ma montée de lait est arrivée tardivement, et un bébé de ce poids a des gros besoins et par conséquent ils ont été contraints de lui donner des biberons en complément. Du coup, j’avais peur que mon allaitement tombe à l’eau, mais pas du tout finalement. Une fois la montée arrivée, j’ai pu le mettre au sein mais du coup il restait longtemps. J’ai beaucoup utilisé les produits Medela (crème bout de seins, tire-lait, …). Je pourrais parler des heures de mes crises de pleurs, de peurs, les réconforts qui vous réconfortent pas du tout, les incertitudes et solitudes. Mais après quelques semaines de repos, on se découvre une fibre maternelle que je n’avais pas au début. Je ne crois pas que l’on est mère tout de suite à la naissance de l’enfant. Pour mon nouveau Baby Boy à venir, j’appréhende beaucoup moins les choses, car j’ai déjà vécu cette expérience. Bon j’ai zappé beaucoup de choses, mais pour finir, j’ai adoré l’allaitement pour le lien avec mon fils, ces moments « à nous », et je reste persuadée que ça renforce quelque chose de entre nous d’incassable du moins je l’espère. Voilà m’dame !!!
    Bises.
    Céline

    • biendanssapeau
      juin 4, 2016

      Salut Céline,

      c’est drôle comme tous vos témoignages d’allaitement provoquent chez moi de l’émotion, à chaque fois ! Merci pour ton témoignage, Céline !

      Dis donc, c’est un beau bébé que tu nous as sorti là !!

      Je suis bien d’accord que le lien lors de l’allaitement reste incomparable au reste ! Ravie que malgré les difficultés, tu en retires un bon souvenir….

      Je suis bien d’accord également que tout comme on ne nait pas femme (comme disait Simone! ;)), on ne nait pas mère non plus, on le devient !! Ça reste spontané mais c’est beaucoup de nouveautés à encaisser en peu de temps…

      bisous à bientôt Céline

  • PeeWee
    juin 7, 2016

    MaAh… L’allaitement et les réactions que ça provoque…
    Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte, les premières questions après « c’est pour quand » et « c’est une fille ou un garçon? » étaient « tu vas allaiter ? » et « t’as pas peur d’avoir les seins qui tombent ? ».
    Bon, que je sois immédiatement claire, je n’avais pas des petites pommes bien fermes avant la grossesse, mais plutôt des poires un peu mollassonnes! Du coup, je n’avais pas trop peur d’avoir des oreilles de cocker après l’allaitement: première inquiétude balayée…
    Pour la question « vas-tu allaiter ? », pour moi, c’était une évidence: oui! Par ce témoignage, je ne cherche pas à « convertir » qui que ce soit, mais je souhaite juste partager mon expérience… Je me suis toujours imaginée allaiter mon enfant et je pense que j’aurais été très déçue si je n’avais pu le faire…

    Ma montée de lait est très vite arrivée et j’en avais à revendre! Mon fils a été quelques fois « étouffé » par le lait qui jaillissait à gros jets de mes deux seins simultanément alors qu’il en tétait un… Des douleurs, j’en ai eues, au début… Je conseillerais, d’ailleurs, de préparer les aréoles avant l’accouchement en les frottant gentiment avec une brosse à dents souple. Mais je n’ai pas eu de crevasses.

    J’ai eu des moments de tendre complicité avec mon fils: assise entre les rangées de Mondial Tissu parce que Monsieur avait très faim; me réveillant en pleine nuit, le sein à l’air et mon fils encore accroché car nous nous étions assoupis en pleine tétée… Des moments plus durs comme l’arrêt brutal de l’allaitement au moment de mon hospitalisation… Et des moments tordants comme une explosion de nénés en plein repas de Noël avec l’inondation de ma jolie robe…

    Pour moi, un allaitement réussi c’est un allaitement qu’on a choisi de faire, loin des diktats sociaux ou moraux. Il est réussi quand on prend le temps de trouver une position qui convient à bébé et à maman. Il est réussi quand on n’a pas peur de demander conseil (site internet de la Leche League, par exemple) mais quand aussi on s’écoute, parce que finalement, personne ne connais aussi bien son enfant que sa mère…

    • biendanssapeau
      juin 7, 2016

      Bonsoir,
      merci pour ce beau partage d’expérience! Je valide totalement ton avis d’un allaitement réussi !
      à bientôt !

  • Solène
    février 1, 2017

    Hello hello !
    Je viens de visionner tes videos sur l’allaitement ainsi que quelques vlogs de grossesse histoire de me remettre dans le bain.
    J’attends le 2eme pioupiou pour bientôt et j’aimerais retenter l’allaitement.
    Malheureusement le 1er ne s’est pas bien passé pour moi (tres douloureux) et l’utilisation du tire lait électrique avent a été une vraie catastrophe (45min pour tirer a peine 125ml…)
    Bref, j’ai tres mal vécu tout ca car je me faisais un point d’honneur a allaiter.
    Pour cette 2eme fois, je voudrai mettre toutes les chances de mon côté et je me dis que si ca ne fonctionne pas, cela ne fait pas de moi une mere indigne. Je prends la chose un peu plus sereinement.
    Merci en tout cas pour tes conseils et ta vision des choses. C’est a la fois instructif et déculpabilisant:)

    • Justine
      février 3, 2017

      Coucou,
      ça me fait très plaisir que tu aies apprécié cette vidéo et qu’elle t’ait aidée ! En tous cas, je te félicite pour cette deuxième grossesse et te souhaite bon courage pour l’allaitement gros bisous

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.