Les répliques pépites de Pierre #4

J’ai passé ces 6 derniers mois avec mes deux enfants à temps plein! Vous vous doutez bien que durant cette période, j’ai pu glaner de mon fils ses différentes et mémorables répliques. Dans cette série sur les répliques pépites de Pierre, je vous raconte ses meilleures réparties, qu’elles soient hilarantes, intelligentes ou émouvantes, voire tout à la fois.  Pierre a eu 5 ans en juin 2020, un âge qui contribue à alimenter cet article facilement. D’autant que, depuis ses 16 ou 18 mois, mon garçon n’a pas sa langue dans sa poche !

Du rêve à l’ambition

En janvier ou février, en rentrant de l’école dans la voiture, mon fils me fait comprendre en racontant sa journée qu’ils ont parlé de différents métiers à l’école. Je lui pose donc la question, un peu précoce pour son âge, certes, de ce qu’il veut faire plus tard. En regardant par la fenêtre, il me répond : 

Écrire des livres… Ou regardeur de nuages !

Le langage de sa sœur

À la différence de Pierre, Juliette ne sort que quelques mots à 2 ans et 1 mois. Elle est plus dans l’autonomie (l’extrême autonomie), l’acquisition de la propreté et la motricité. Chaque enfant est différent et évolue à son rythme. Il n’est pas rare que le second d’une fratrie réussisse très bien à se faire comprendre par son aîné et donc, ne soit pas pressé de parler distinctement. C’est le cas de ma Juju qui adore se faire comprendre par des gestes et des bruits étranges tandis que je n’ai pas tellement eu le temps de pratiquer la langue des signes. Alors Pierre en a déduit : 

Juliette, on ne comprend pas toujours ce qu’elle dit parce qu’elle parle Anglais !

Les mystères du corps humain

Rappelez-vous dans l’épisode n°3 de ses pépites, je vous racontais toutes les questions et réactions qui avaient découlé de la lecture du livre Le Corps Humain, le KIDIDOC aux éditions Nathan. Parmi celles-ci j’avais oublié la suivante : 

Le livre, il n’explique pas comment ton bisou magique il me soigne quand je me fais mal !?

Autre question existentielle : 

Pourquoi les doigts des mains ont des noms et pas les doigts de pieds ?

Vivre pour le meilleur

la-roque-gageac
La Roque-Gageac, Dordogne, août 2020

Il faut dire que le confinement nous a mis à rude épreuve, nous, les parents! De mi-mars à fin août, j’ai passé seulement deux petites journées sans enfant du tout. Ma fille a fait une dizaine de jours de crèche mais j’avais tout de même Pierre à la maison pendant ces jours-là. De son côté, Pierre s’est absenté une journée chez un copain de son âge en août mais nous avions tout de même Juliette à nous occuper. Plein d’épuisement et tentant de réaliser quelque chose pour lui, le père de Pierre lui dit « mais laissez-moi vivre! » et Pierre lui répond : 

Oui mais jouer, c’est vivre !!

Mon fils, ce philosophe !

Le chien d’or

chienn-golden-retriever

Durant le confinement, nous allions nous promener à 1 km à la ronde notamment porter les cartons et verres aux containers de tri sélectif. Sur le chemin, je lui nommais les fleurs sauvages dont les boutons d’or. Quelques heures après une promenade instructive à cueillir des boutons d’or, je retrouve mon fils dans le jardin en train de recouvrir notre golden, Ozzy, de fleurs de bouton d’or en disant : 

Je veux que tu deviennes un chien d’or !!!

Mon fils, ce bâtisseur !

Vous l’aviez vu dans ce vlog, mon fils voulait fabriquer une maison de Mickey. Côté dessin de maison, ce n’était pas son seul projet. Il s’est mis à vouloir dessiner toutes les maisons étranges des livres jeunesse ou dessins animés qu’il avait vus. Ça a commencé avec la tour de contrôle des Pat’Patrouille je crois. Puis, ce fut le tour de la maison de Mickey et celle des Barbapapa. Il a aussi dessiné en long et en large le royaume arc-en-ciel de Talia avec l’arbre magique sur sa colline verte, etc. 

Fin mai, alors que leur grand-mère était venue les garder quelques heures à la maison, Pierre l’a réquisitionnée pour dessiner la maison des Barbapapa avec lui. Tous les personnages Barbapapa y sont passés: Barbadur, Barbamama, etc. Lorsque ma mère annonce qu’il va bientôt être l’heure de s’en aller, mon fils réplique en s’exclamant : 

On a vraiment passé une Barbajournée !!

Être Amoureux

Durant le confinement, Pierre s’est pris de passion pour le dessin animé « Talia et le Royaume arc-en-ciel » qu’il décrivait comme magique ! Il aimait dessiner son royaume mais aussi cette petite fille aux cheveux bleus avec son chat. Il en parlait tellement que, pour le taquiner, je lui ai dit qu’il semblait amoureux de cette petite fille… J’ai dû lui répéter une seconde fois pour rigoler. La troisième fois où il me parle de Talia et que je ne lui dis rien, il m’explique : 

Faut que vous arrêtiez de me dire que je suis amoureux de Talia, ça me fait trop de peine!

Scotchée et gênée, peinée, je lui réponds « oh bah mon Loulou, on ne t’a pas dit ça pour te faire de la peine, tu sais ! ». Il me rétorque : 

Parce que je sais très bien que c’est un dessin animé donc c’est imaginaire! Alors si j’étais amoureux, j’aurais trop de peine de savoir que je ne la verrais jamais en vrai parce qu’elle est dans son royaume arc-en-ciel et moi, je suis là. Donc arrêtez de dire que je suis amoureux d’elle, c’est pas vrai en plus! 

J’étais d’autant plus scotchée d’observer autant de perspicacité sur les relations amoureuses de la part d’un si petit garçon, lui qu’on n’avait jamais taquiné pour savoir s’il avait une chérie à l’école par exemple. 

Dans le même genre, alors qu’il nous disait que lui aussi, un jour, il serait un papa, je lui explique qu’il a le temps avant cela et que pour être papa, il faudra qu’il trouve une femme qu’il aime… Il s’exclame quasiment en larmes : 

Noooon, moi je vivrai toujours avec Juliette!

Qu’ils sont choupinoux à cet âge !

Et vous, quelles répliques cultes ont sorti vos enfants vers cet âge ?

Autres articles de cette série :

Je sens que cette nouvelle année scolaire va être encore riche en répliques ! 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • Mennesson
    septembre 24, 2020

    Merci pour ton article délicieux et craquant, quel amour ce petit Pierre
    Je te partage une petite pépite de mon Raphaël, 4 ans, émouvante. Il y a quelques jours nous lui expliquons que son arrière grand-mère est très malade et que on se prépare à ce qu’elle nous quitte bientôt, qu’elle meure. Il nous demande:  » et quand est-ce qu’elle arrêtera de mourir Mamy?  »
    Touchant et bouleversant.

    • Justine
      septembre 30, 2020

      oh oui les discussions avec nos enfants sont si attendrissantes !