. École à la maison - retour sur 2 jours de confinement - Bien dans sa peau

École à la maison – retour sur 2 jours de confinement

mercredi, mars 18, 2020 2 Permalink 2

Cela fait deux jours que l’école est arrêtée et que les crèches sont fermées. Nous sommes maintenant passés en confinement total ou presque (les sorties sont autorisées avec attestation et uniquement pour le travail si on ne peut pas télétravailler, pour la santé ou les courses essentielles) selon la dernière alerte covid 19. On n’a pas choisi de faire l’instruction en famille mais le coronavirus nous l’impose pour, j’espère, une courte période. 

Bien sûr, comme je vous l’ai expliqué en story Instagram, loin de moi l’idée de me mettre la rate au court-bouillon. Pierre n’est qu’en moyenne section (MS) de maternelle, il n’a pas d’examen à passer et il est peu probable que cette trêve due à la pandémie change le cours de sa carrière. En outre, j’étais triste à l’idée qu’il n’aille plus à l’école car je sais qu’il s’y sent bien, qu’il y progresse, qu’il apprécie ses deux maîtresses  que je trouve au top dans les apprentissage, et je sais qu’il apprécie ses camarades.

Étant fatalement à la maison, je n’ai pas envie de trop le laisser devant la télé pour autant ou qu’il ne fasse que des jeux libres. Cependant, je pense que 2 heures max d’ateliers scolaires par jour pour son âge suffisent à garder le rythme de l’école. Les journées d’école s’étendent sur une plus longue plage horaire certes mais n’oublions pas qu’en classe, ils sont une vingtaine à faire avancer (à faire manger, à faire faire pipi, à faire se laver les mains, à faire écouter…). Dans la maison et le jardin, il y a aussi beaucoup de tâches quotidiennes qui permettent aux enfants d’apprendre et d’intégrer certaines notions dans le concret.  

Recommandations / guide de la maîtresse

Pierre est dans une classe double niveau : MS / GS, ce qui, je trouve, le tire plutôt vers le haut car il est davantage suiveur que meneur. Le mail de la maîtresse se composait d’un document décrivant le travail à faire de la semaine, de documents de travail et de liens pour trouver plus de matières à faire évoluer son enfant. Les liens sont les suivants :

  • http://exercicematernelle.com si vous n’avez pas de cahier d’activités du commerce, vous pouvez imprimer des fiches d’activités…
  • https://ecole.cned.fr : il faut se créer un compte pour avoir accès aux ressources pédagogiques par classe.
  • https://www.logicieleducatif.fr/maternelle/planete-des-alphas/planete-des-alphas.php : mon fils apprend les bases de la lecture avec les alphas, des lettres représentant des personnages. Beaucoup d’activités à son école sont orientées autour de l’histoire de ces personnages et de la sorcière Furiosa. Je regrette presque de ne pas avoir acheté ces supports pédagogiques qui étaient en tête de gondoles des magasins culturels en ce moment !

Ensuite, les recommandations sont les suivantes : 

  • privilégier la manipulation pour que l’enfant intègre mieux les différentes notions qu’elle propose : pâte à modeler, pâte à sel, découpage, collage…
  • jouer développe de nombreux apprentissages : le respect des règles, compter, réactivité, coordination, réflexes, etc.
  • lire et écouter des livres, des histoires, des documentaires,
  • profiter de ce que nous offre la nature : nous vivons à la campagne donc elle a suggéré qu’on intègre Pierre dans la culture du potager et ça peut générer un décompte des graines, etc. 
  • le solliciter pour les activités quotidiennes. Exemple : mettre le couvert implique de compter les fourchettes, les couteaux… De les placer à gauche de l’assiette, à droite, au-dessus…
  • se dépenser, favoriser la motricité.

 

Pour ce second semestre, elle recommande :

  • de revoir la comptine numérique jusque 30 minimum, chaque jour.
  • de le faire nommer les chiffres de 1 à 6 et dans le désordre, chaque jour.
  • de lui faire énoncer les jours de la semaine chaque jour et de lui dire quel jour on est, lui demander quel jour on était hier, et quel jour on sera demain. 
  • de lui faire écrire son prénom sans modèle, chaque jour, en nommant les lettres.
  • de faire faire les fiches de travail qu’elle envoie (vous allez voir quelques exemples en photo).

Organisation école à la maison en confinement

Pour commencer, j’essaie de me lever avant les enfants et même de me laver et de m’habiller avant leur lever si possible. Depuis deux jours, le look est cool : legging de Pilates, veste de survêtement sur un t-shirt. 

Pierre semble paramétré pour se lever entre 8h et 8h30 et sa sœur vers 9h45 puisque elle s’habitue à deux heures de java pendant la nuit en ce moment. 

Pierre se déshabille et s’habille seul. Idem pour mettre son manteau et ses chaussures. On gagne un temps fou pour s’atteler à des choses intéressantes. 

Lundi, avant le réveil de Juliette, j’ai pris l’initiative de lui faire faire un gâteau au yaourt. Ça impliquait de lire une recette et les chiffres liés, de rappeler les consignes de lavage de mains, de faire des transvasement et de se concentrer un moment, d’expliquer quelques règles chimiques (rôle de la levure par exemple) et de passer un bon moment ensemble pour entamer cette semaine particulière. 

Avant de mettre la main à la pâte, on se lave les mains !

Je vous laisse donc la recette : 

  • 1 yaourt nature (je n’avais qu’un Activia à la fraise et ça a fait la blague)
  • 2 pots de sucre (on a mis du rapadura)
  • 3 pots de farine 
  • 1/2 pot d’huile
  • 3 œufs
  • 1/2 paquet de levure
  • nous avons ajouté le jus et le zeste d’un citron ainsi que des pépites de chocolat au lait mais il peut être aromatisé au goût de chacun.

Cuire 30 minutes à 180 °C.

Chacune de ces deux matinées, Pierre s’est posé à une table pendant max 1h15 chaque matin pour ce que j’appelle le formel :

  • les documents sur feuille qu’a donnés la maîtresse, 
  • les cahiers qu’on avait déjà,
  • des fiches imprimées du CNED.

Dans un magazine Pandacraft, il y a un labyrinthe que nous n’avions pas fait : c’est désormais chose faite. Pour évoquer la comptine numérique et faire un test de reconnaissance des chiffres, on a ressorti le cahier Ateliers du calme avec les chiffres à relier. Sur le site du CNED, j’ai imprimé une histoire d’Andreï l’escargot et un documentaire sur les arbres au fil des saisons. Je me suis dit que chaque thème pouvait susciter l’écriture de mots (ESCARGOT et ARBRE ici). 

J’ai aussi imprimé les mois de l’année et selon un exercice du CNED, il fallait écrire les prénoms respectifs dans chaque saison en fonction de la date d’anniversaire de chacun.

Juliette est forcément attirée à participer !

L’après-midi, durant la sieste de Juliette, nous avons fait quelques loisirs créatifs en lien avec la saison et ce qu’on avait lu et discuté (escargot, arbres, Pâques…) :

Nous avons pris le temps de faire des jeux de société tels que le Dobble, le Memory à partir desquels la finalité est intéressante : je demande à Pierre de compter les cartes de chacun et de me dire lequel de nous a le plus de gains.

Lâcher prise

Jeux libres : laissons des temps de pause !

Je n’ai pas encore abusé de la télévision même si je ne suis pas du genre à la diaboliser (voir mon avis ici). En revanche, je compte conserver le rythme télé d’environ 2 X 1 heure par semaine (1 heure le mercredi et 1h le samedi) et s’il faut, pourquoi pas 3. Si vous manquez d’inspiration, voici l’article dans lequel je parlais des dessins animés favoris de Pierre au fil des âges.

Le gros + c’est qu’il fait beau depuis le début du confinement alors on use et abuse du jardin et des jeux d’extérieur ! Comme vu dans mon dernier vlog, Pierre poursuit ses semis ;)

Et toi, c’est quoi ton organisation de parents ? Comment vis-tu ton confinement ?

2 Commentaires
  • coralie HISSLER
    mars 18, 2020

    Bonsoir,
    Un peu la même situation ici.
    mon mari poursuit son activité. Je suis donc seule à la maison avec 2 loulous de 2 ans et 5 ans.
    j’avoue qu’ils sont vraiment sympa!

    On essaye de garder un rythme aussi.
    Alors on cuisine pour passer de bons moment mais pour travailler les apprentissage.
    On écoute des comptines pour ne pas les oublier!
    on fait des activités de graphismes et écriture avec le plus grand, des bricolages pour la motricité…
    Et on danse. On fait un peu de sport.

    Cette situation peut inquiéter un peu.
    Mais j’avoue être plutôt dans l’état d’esprit de profiter de mes enfants (travaillant à temps plein normalement).
    Le télétravil commence demain… on verra.

    On fait comme on peut et c’est déjà bien.

    Bonne continuation.

    Coralie

    • Justine
      mars 22, 2020

      Salut Coralie, bon courage à toi et ta famille pour ce confinement! bisous

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.