. Notre abonnement au magazine Pandacraft - Bien dans sa peau

Notre abonnement au magazine Pandacraft

mercredi, octobre 2, 2019 2 Permalink 0

Il y a mille et une manières de passer de jolis moments avec son enfant. Cette année, je me suis dit que j’allais faire davantage de loisirs créatifs avec mon fils Pierre qui a fêté ses 4 ans en juin. Entendez par loisirs créatifs le fait que je voulais passer un peu de temps chaque semaine à axer une activité sur la création de quelque chose, qu’elle soit peinte, crayonnée, dessinée, collée, découpée… J’avais envie que, d’une heure passée avec moi, il ressorte une création qu’il pourrait montrer et/ ou utiliser pour jouer. 

un lance-fusée !

Pourquoi Pandacraft ? Bien plus qu’un magazine !

Mon loisir créatif à moi, c’est la scrapbooking. Je suis une personne plutôt créative et techniquement, je ne suis pas mauvaise en travaux manuels mais dernièrement, j’en proposais peu à Pierre pour plusieurs raisons :

  • je trouve que la vie quotidienne regorge d’activités manuelles pour développer sa coordination, aiguiser sa motricité fine, et réfléchir à des stratégies… Je lui fais passer l’aspirateur, il m’aide en cuisine (faire un gâteau, laver des légumes, disposer des ingrédients dans un plat…), il fait son lit, etc.
  • je ne suis pas très patiente et mon enfant est blagueur, voyez l’association…
  • la simple idée de courir à droite ou à gauche acheter du matériel pour commencer une activité qu’on bouclera en moins d’une demi-journée m’hérisse le poil. Je suis aussi agacée à l’idée qu’il me restera les 3/4 des trucs achetés que je ne saurais où ranger parce qu’on avait besoin uniquement de 3 bâtons de glace et pas des 197 autres… bref t’as compris, côté encombrement, j’ai ma dose sur d’autres sujet ! 
  • Juliette veut prendre part à la partie et embête son frère qui ne peut pas mener à bien son activité et ça part dans tous les sens ! Enfin, en Octobre, Juliette ira à la crèche le mercredi matin pour que je passe du temps avec son frère tandis que je ne la ferai pas garder d’autres jour lorsqu’il est à l’école afin d’être seule avec elle. Récemment, j’ai glané sur Pinterest et Instagram plein d’idées pour faire des activités manuelles avec peu, on s’éclate !

Pour le point 3, je m’étais dit que l’idée de recevoir un kit tout prêt à fabriquer me dépannerait bien. Alors quand les services communication de Pandacraft m’ont contactée pour nous offrir plusieurs mois d’abonnement, j’ai tout de suite accepté. 

Je n’étais pas particulièrement intéressée par abonner Pierre à un magazine de lecture car je pense que niveau quota d’histoires, il n’est pas en reste à la maison avec tous les livres jeunesses qu’on peut découvrir. 

Pandacraft s’est avéré être l’option qui nous conviendrait parfaitement du fait qu’on pouvait créer quelque chose en suivant le thème définit par un magazine, semblable au support livre qu’il aime tant ! Parfait pour que mon fils accroche à l’activité ! 

L’abonnement Pandacraft, comment ça marche ?

En entrant le nom et le prénom de votre enfant ainsi que son âge sur le site Pandacraft, il se situera dans la tranche d’âge 3-7 ans ou 8-12 ans. J’aurais personnellement préféré 3 tranches d’âge de 3 à 13 ans mais je trouve qu’on peut adapter la lecture à l’âge de l’enfant.

À partir de là, vous choisissez de commander le prochain magazine et de prendre un abonnement pour recevoir un nouveau thème chaque mois, et cela pour minimum 7,90 euros par mois, frais de port compris. Vous réglez et c’est parti, vous recevrez la première livraison sous 10 jours ouvrés ! Avec le code de parrainage RF-QL3HD, vous pouvez avoir -10 % sur votre abonnement (en tant que parrains, Pierre et moi aurons un kit offert prochainement) !

Pandacraft, l’abonnement 3-7 Ans, ça se présente comment?

Chaque mois, le facteur glisse dans notre boîte aux lettres une solide enveloppe, plus petite qu’un format A4, et adressée aux nom et prénom de l’enfant. Elle comprend un magazine 21 x 18 cm, solide sans être trop pompeux, et une nouvelle enveloppe contenant le kit à fabriquer. Comme je le désirais, le magazine ne regorge pas d’histoires mais se concentre à faire découvrir au jeune enfant lui-même et le monde qui l’entoure sur un thème défini. Le cahier de 32 pages reprend généralement ces parties :

  • une double page récapitule ce qu’il se passe dans le mois en termes de sortie littéraire, au cinéma, évènement… 
  • un documentaire de 3 ou 4 pages explique les faits sur la thématique étudiée, apportant une véritable culture à l’enfant, qu’elle soit scientifique, historique ou autre. C’est chaque fois assez concis, coloré et imagé pour attiser la curiosité de Pierre, cette soif naturelle de découverte qu’exprime chaque enfant.
  • l’activité : c’est là qu’on ouvre la seconde enveloppe et qu’on sollicite la collaboration du parent pour la mener à bien jusqu’à la fin!
  •  une histoire et une seule de Bamboo, un personnage dont je ne saurais définir la nature mais qui vit des aventures trépidantes autour de la thématique du mois. 
  • une rencontre avec un grand nom de la thématique. Par exemple, le mois où la conquête de l’espace était à l’honneur, une interview de l’astronaute Claudie Haigneré se trouvait dans ces pages et ça m’a moi-même intéressée. J’ai hâte de lire le profil du chef Michel Sarran sur la thématiques des 5 sens ! Cette partie permet à l’enfant une immersion dans la réalité du thème abordé, par procuration avec la personne interviewée. 
  • Une autre activité créative est suggérée sans fournir le matériel. Par exemple, Pierre et moi avons réalisé des abeilles et des coccinelles en pâte à sel faisant office de pions pour un jeu de morpion. 
  • Un ou deux jeux à faire dans le cahier du type labyrinthe, jeu des 7 erreurs… 
  • Dernière page : on répond à une question scientifique posée par un enfant. La question du mois d’octobre « Pourquoi avons-nous un cerveau ? » (ouai, rendez les copies dans 30 minutes!). 

Au 3ème mois, Pierre a déjà pris l’habitude de recevoir son courrier. Une fois l’activité manuelle réalisée, il aime conserver sa création pour jouer. Durant plusieurs semaines en septembre, enfiler son tablier d’organes a été un vrai rituel quotidien !

Je trouve le concept vraiment complet pour que l’enfant s’accomplisse : l’éveil à la curiosité est bien pensé et l’apport culturel est justement dosé. En parallèle, j’aime l‘esprit collaboratif du kit qui nécessite un travail d’équipe pour réussir ensemble, développant ainsi la confiance en soi. Pierre a beaucoup d’imagination pour inventer des histoires à ses personnages alors je suis heureuse qu’il puisse exercer cette créativité à quelque chose de manuel ! 

À noter : je trouve qu’avant 3 ans et demi, le kit créatif est un peu trop précis et minutieux à mettre en œuvre, à mon sens, d’autant que la construction bricolée peut s’avérer fragile avant cet âge. Bien que le kit soit pour la tranche d’âge 3-7 ans, 4 ans me semble l’âge idéal pour cet abonnement. Si vous avez un enfant plus jeune chez vous, attention aux petits objets qui pourraient être avalés. 

Et toi, à la maison, connais-tu l’abonnement Pandacraft ?

2 Commentaires
  • Marion
    octobre 3, 2019

    Bonjour Justine,

    Tout comme toi j’adore pandacraft. Mon fils a reçu un abonnement d’un an pour ses 4 ans. J’ai trouvé que c’était un super cadeau d’anniversaire pour éviter un énième jouet ou livres (mon fils est de début de mars : 2 mois après Noël j’ai épuisée les idées cadeaux).
    Il attend son enveloppe chaque mois avec impatience et adore l’activité. Je trouve le contenu vraiment varié d’un mois sur l’autre et pertinent.
    On relit aussi les petits livres régulièrement dans l’année.
    J’hésite à renouveler pour une année supplémentaire en 2020 de peur que ce soit redondant avec l’année déjà faite. Je pense prendre contact avec les équipes.

    Bises,

    Marion

    • Justine
      octobre 9, 2019

      Salut Marion, je pense renouveler aussi après les mois gratuits qu’on m’offre, j’ai vraiment été séduite. bises

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.