. Le sport, mon corps et moi #bougeavecjustine - Bien dans sa peau

Le sport, mon corps et moi #bougeavecjustine

dimanche, avril 7, 2019 5 Permalink 0

Sport, elle a dit sport ? Oui oui, vous êtes bien sur le blog de Justine. Sur Instagram le 1er avril, sans vouloir faire la moindre farce, je vous ai demandé si ça vous intéressait que je partage avec vous ce que je compte faire, ce que je pratique, pour me remettre en forme et vous êtes 92% à avoir répondu oui. J’ai pris la réponse comme un coup de pied aux fesses, mais un coup assez douloureux, d’autant qu’il n’arrête pas de pleuvoir depuis ce jour. Est-ce un signe ou une conséquence de ma décision insolite ? Parce qu’il faut dire que sportivement, je pars de très loin, ou de très bas, selon comment on place les perspectives. C’est ce que je te raconte dans la vidéo aujourd’hui, non pas dans le but de te raconter ma vie mais pour te montrer que si moi, je peux avoir ce genre de déclic, tout le monde peut l’avoir ! Le déclare démarrée ma remise en forme post-accouchement / post-grossesse, ça va être difficile mais j’espère que vous me soutiendrez !

Et toi, fais-tu du sport ? Qu’as-tu à dire pour me motiver ? Es-tu enthousiaste à l’idée de suivre cette série de vidéos #bougeavecjustine ?

5 Commentaires
  • Marion
    avril 7, 2019

    Bravo Justine pour cette remise au sport et cette prise de conscience des bienfaits du sport sur le corps et l’esprit!
    Comme toi, j’ai pas eu une enfance très sportive. Mon mari est lui un sportif de haut niveau. Il m’a mise au sport en septembre 2012 : course à pied + natation + ski. La 1ere année, j’en ai ch…J’avais toujours une excuse, pas envie, etc. Puis la persévérance a marché. D’abord j’ai vu les résultats sur mon corps l’été suivant : perte de poids mais surtout corps musclé et affiné. Fini la brioche comme tu dis si bien! Et puis c’est devenu une habitude qui me permet de me défouler. On se sent tellement bien après. Merci à mon mari qui me boost en permanence.
    Automne 2014, grossesse compliquée . Arrêt total du sport. Alitée. Fin 2015, mon bébé avait 8 mois. Mon mari m’a poussé à reprendre le sport mais en salle avec des cours collectifs et un coach. J’ai ramé les 2 premiers mois mais le coach m’a soutenu. Depuis plus de 3 ans 1/2, je m’oblige a faire mes 2 séances de sport par semaine entre le travail, mon rôle de maman, un mari en déplacement pro la semaine et ma maison. Coûte que coûte, je cale mes séances de sport comme je fais mon ménage ou je remplis le frigo. C’est pas négociable. C’est à faire. Je marche 20 000 pas par jour avec mon travail. Je bouge tout le temps. Je choisis toujours la marche même pour déposer mon fils à l’ecole. On est pas fait pour rester sédentaire.
    Si j’ai un conseil à donner c’est celui là : le sport c’est Comme l’alimentation ou l’hygiene C’est une nécessité. C’est à inclure dans son emploi du temps.
    Aujourd’hui on court en famille, notre fils de 4 ans nous suit en vélo. On l’emmene à la piscine également. On fait des Randos. C’est notre mode de vie. Je suis heureuse de pouvoir courir 1h dans le jardin avec lui sans soucis! J’ai pas l’impression que mon corps veilli.
    Je suivrai avec plaisir ta remise au sport et ton #bougeavecjustine. Faut trouver ce qui te plaît, quelqu’un qui te motive et tu le feras avec plaisir.
    Marion

    • Justine
      avril 9, 2019

      Salut Marion,

      Je suis d’accord que dans l’absolu ou une organisation idéale, il faut caler la séance de sport (3x / semaine pour moi serait l’idéal) au même titre qu’on cale sa douche quotidienne mais plus il y a de facteurs qui entrent dans l’équation, plus c’est dur. J’entends 2 enfants (donc 2 facteurs sans parler de bien d’autres) qu’on ne peut pas laisser seuls pour aller faire un footing et je dispose de peu de moyens de garde donc ces deux facteurs (des amours oui oui ) sont un frein à ma remise en forme.

      L’organisation du second parent s’il est présent (autre facteur donc) est parfois difficile à synchroniser pour les nécessités de base (courses, enfants, boulot) donc le sport passe malheureusement en énième plan bien souvent…

      Mais rien n’est insurmontable et aucune excuse n’est assez bonne, travaillons sur tout ça !! ;)

      Tu disais l’autre jour être bibliothécaire non (ou je confonds avec quelqu’un d’autre) ? On fait 20 000 pas dans ce boulot ? La vache, je ne me rendais pas compte!

      Merci pour ton suivi, je compte sur toutes tes bonnes ondes sportives et tes encouragements !! ;)

      bisous

      Ju

      • Marion
        avril 9, 2019

        Mon message n’était pas culpabilisant au contraire! Si moi j’ai pu le faire, tout le monde peut le faire. J’ai longtemps trouvé des excuses pour ne pas me bouger moi-même. les contraintes de la vie quotidienne nous empêche de faire ce qu’on veut, c’est clair. La vie de femme, maman qui travaille c’est une sacré contrainte à notre temps libre… moi même je ne fais que 2 séances par semaine parce que 3 c’est totalement impossible. Je travaille toute la semaine et je suis seule avec un enfant en bas âge car le papa est en déplacement. Quand je ne bosse pas, j’ai mon fils à garder. Je me refuse à faire du sport après 22h ou à 5h du matin. La priorité c’est le boulot, la vie de famille et les enfants. J’en ai qu’un et j’imagine que 2 : c’esy 2 fois plus de contraintes.
        Et oui les clichés ont la vie dure! Je suis bibliothécaire et archiviste. Mes spécialistes dans le patrimoine font que je navigue entre 2 sites chaque jour. Aller-retour 6km et tout ça à pied. Sans compter un bureau au 3e sans ascenseur et 7 km de rayonnage. Ça fait des journées en mouvement.
        Bon courage pour ta reprise du sport. Tu vas vite te sentir bien.

        • Justine
          avril 11, 2019

          Salut Marion,

          rassure-toi, je ne l’ai pas pris comme tel.
          Et du coup, tu réussis à faire du sport pendant que ton fils est à l’école ?

          • Marion
            avril 15, 2019

            Coucou,
            Je cale mes séances de sport en fonction de mon mari. Une séance le week-end Et l’autre dans la semaine selon son emploi du temps. Par exemple, cette semaine il part en déplacement de mardi à vendredi. Je fais donc une séance ce soir lundi vers 19h et l’autre samedi.
            Pendant l’ecole, je travaille! Difficile de caser une séance le midi ou je n’ai que 45 min de pause.
            Je fais comme je peux et je m’adapte aux emplois du temps de la famille.
            C’est les vacances scolaires, j’ai pu prendre un peu de congés pour garder mon fils. Ça aussi c’est du sport :-)

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.