. Les pépites de Pierre - Bien dans sa peau

Les pépites de Pierre

mercredi, mars 6, 2019 6 Permalink 4

Avant d’être Maman, soit avant juin 2015, certes ma charge mentale était allégée et mes nerfs étaient moins mis à rude épreuve… Mais on est d’accord, je n’avais pas cette dose de rires quotidienne que mon fils me permet d’avoir grâce à son comportement, ses répliques, son imagination galopante. Afin d’éclairer votre journée d’un sourire, je partage aujourd’hui gentiment quelques répliques ou situations qui m’ont fait exploser de rire lorsque Pierre les a dégainées si spontanément.

– Pierre sait concevoir des déguisements super simples

Tandis qu’il n’a même pas reconnu une copine sur une photo où elle était déguisée en savant fou, lui sait être très créatif pour imaginer des déguisements qui n’en sont pas vraiment.

Par exemple, le dernier mariage auquel nous avons assisté est celui de mon oncle et sa chère et tendre Isabelle, en 2017, dans le sud de la France. Et bien environ 1 an après, alors que je lui frottais la couenne avec une serviette de bain blanche, il se met ce bout de linge autour du torse, comme une robe, cambre le dos pour sortir davantage les fesses et proclame : « regarde, je suis déguisée en Isabelle! ». « Quoi? » ai-je répondu. « bah oui, Isabelle en mariée ». J’ai pouffé de rire, le gag étant très flatteur pour mon linge de maison, mais moins pour la mariée de l’année passée dont la robe était bien plus chic que mes draps de bain.

L’été dernier, alors qu’on longeait le front de mer de Châtelaillon, il voit une dame vêtue d’un top très coloré aux manches un peu chauve-souris comme serait taillé un poncho. Pierre sur sa draisienne manque de tomber et me la montre du doigt en s’écriant « oh Maman, elle est déguisée en Lucho! ». La dame n’a rien pigé mais moi j’ai très bien compris qu’il faisait référence au petit péruvien de son livre De la glace aux pommes de terre, un petit gars vêtu d’un poncho coloré.

– Pierre invente des mots ou fait exprès de les déformer

De ce côté-là, on pourrait croire que je déborde d’anecdotes hilarantes mais Pierre n’a jamais trop écorché les mots. Il n’est pas rare qu’il m’impressionne par son vocabulaire précisément adapté à la conjoncture à laquelle il fait référence. Voyait que j’use de litote pour jouer la maman modeste. Mais effectivement, soit il ne cite pas la chose, soit il la désigne correctement. Des personnes extérieures m’ont d’ailleurs souvent dit qu’il parlait très bien, pour son âge. Je crois que c’est aussi dû au fait qu’on lui a toujours parlé normalement, et non dans un jargon inventé pour les bébés. Et puis, il est loin d’avoir un caractère taciturne, donc le langage est bien expérimenté.

Sauf qu’on ne sait pas pourquoi, enfin si parce que ça reste un enfant imparfait et un être humain, certains mots passent à la trappe et la langue fourche. Mon petit cœur a fondu l’autre jour lorsqu’il m’a tendu une pâquerette cueillie lui-même à mon égard et qu’il me dit « tiens, une pâte à crêpes! ».

Or, il y a des jours où les enfants de son âge (3 ans et demi) n’aiment pas être trop grands, histoire de rester le bébé à leur maman, de peur de ne plus être autant celui qui accapare les parents. Alors il reprend des comportements de bébé, de temps en temps, on appelle ça la régression, il parait. C’est assez bref chez Pierre puisqu’il obtient assez vite l’attention désirée et se fatigue lui-même très vite à régresser. L’autre jour, il me dit « regarde Maman, je fais de la croquinette ». Je m’exclame « oh bravo tu te débrouilles très bien en trottinette ». Je note qu’il défie ma constance en insistant « non je fais de la croquinette ». Alors je lui réponds « ne dit-on pas trottinette? ». Et d’un coup, d’un seul, il me dit « non moi, je ne sais pas dire trottinette ».

« D’accord mon ange ».

– Pierre fait des bilans

J’ai pour habitude de demander à mon fils ce qu’il ressent en lui demandant comment était sa journée, quelle a été la meilleure chose ou le plus mauvais moment de sa journée. Ainsi, s’il est d’humeur prolixe, il me parle de ses instants joyeux ou plus tristes… Heureusement, dans le prisme de son regard, le monde est bienheureux alors ses retours sont souvent positifs. En parallèle, il a alors pris l’habitude de faire des bilans de tout et n’importe quoi, et ce sont régulièrement des bilans d’un enfant content. On sort du supermarché et il va dire « c’était bien le rayon fromages au supermarché hein! ». Lorsqu’on fait un câlin « on est bien là hein?! ». C’est à croquer !

– Pierre me sort des répliques de films sans en avoir l’air

Sur Netflix, il a déjà vu 4 ou 5 épisodes de Mickey, pas tellement plus car c’est un dessin animé qui génère un bruit de fond qui m’agace assez. En tous cas, lorsque ma grand-mère a offert à Juliette une peluche de Pluto, Pierre s’est accaparé le chien en reconnaissant tout à fait le personnage du dessin animé.

L’autre jour, il était dans mes pattes alors que je tentais de faire le ménage et je lui sors un truc du genre « tu veux pas aller faire ton lit plutôt ». Il me répond laconiquement « ah non, Pluto, c’est le chien de Mickey ».

Il n’a pas compris pourquoi j’ai éclaté de rire mais si comme moi, tu aimes rythmer tes conversations par des répliques de films plus ou moins connus, tu aurais certainement ri à cette réplique de mon fils. Si tu l’as reconnue, mentionne-moi le film culte en question dans les commentaires.

– Pierre aime dire qu’il est un ours

Après avoir vu le dessin animé « Frère des ours », c’est fan du personnage de Coda qu’il aime nous imaginer en famille ours ! Lui n’est pas l’enfant ours mais le Frère des ours, comme dans le chef-d’œuvre Disney ! Moi je suis maman ours, et Juliette une petite oursonne…

Pas couillon, il me dit en regardant l’âne Paco qui lui sert de doudou : « Maman, Paco il n’est pas dans la bonne maison ». « Ah bon et pourquoi? » ai-je répondu sans comprendre. Avec aplomb il me dit « et bien oui parce que c’est un âne et nous, on est des ours. Les ânes ça ne vit pas avec les ours!! ».

« Bah oui, suis-je bête! ». Vivement que Paco regagne ses pénates avant qu’on le bouffe ! Ah ah !

Et toi, des pépites de tes enfants, ou de tes neveux/ nièces qui te font t’esclaffer chaque fois que tu te les remémores ?

Je vais m’arrêter ici sur celles de Pierre car clairement, je pourrais être intarissable sur le sujet.

6 Commentaires
  • Delphine
    mars 6, 2019

    Coucou Justine,

    Cet article prête à sourire, ce sont ces petites anecdotes du quotidien qui nous permette de ralentir 5 min le rythme en s’étonnant et en riant de ces moments.

    Avec la grossesse, je parle de temps en temps du bébé avec Thomas, et la semaine dernière je lui demande « Thomas comment on va l’appeler ton petit frère? » … Ce à quoi il m’a répondu le plus simplement « bah maman on lui dit allô » .. finalement sa réponse était simple et ma question mal formulée pour son petit esprit mais nous avons bien ri avec son père!

    Bisous

    • Justine
      mars 11, 2019

      Coucou Delphine,
      ton anecdote m’a bien fait sourire aussi.
      bisous

  • Amélie
    mars 6, 2019

    Bonjour Justine!
    Merci pour ton article qui m’a fait sourire car je me suis reconnue au combien dans tes mots! Ma fille a 4 ans et elle parle également très bien pour son âge! Son phrasé et sa répartie animent joyeusement nos repas en famille!!
    La semaine dernière, nous venions de rentrer de l’école et ma fille m’interpelle sur un ton choqué et très sérieux: « Non mais Maman, est ce que tu savais que dans l’alphabet il y a une lettre c’est un gros mot??!! » Ce à quoi j’ai répondu: « Ah bon tu es sûre mon chaton? » « Oui oui Maman je suis sûre et certaine, la lettre c’est comme le mot que nous on ne dit pas pour les fesses!! » J’ai trouvé ça tellement drôle, vif d’analyse de sa part et je m’en souviendrai longtemps!! Belle journée à toi!!

    • Justine
      mars 11, 2019

      Coucou Amélie,

      effectivement, c’est tordant la répartie de ta fille, ça m’a fait penser à une réplique de mon loulou que j’ai oublié de noter, ce sera pour une seconde édition ! ;)
      bisous

  • Solène
    mars 6, 2019

    Bonjour Justine
    Ton article me plaît bien et me rappelle mon fils aîné. Une de ses meilleures réplique fut :
    (nous) Bon, t’exagères ! (lui) non, je suis pas xagère !
    gros blanc suivi d’un fou rire ^^
    Le deuxième ne parle pas encore mais ca promet
    une bise !

    • Justine
      mars 11, 2019

      Salut Solène,
      ah ah ça vaut mon histoire de Pluto ça ! hi hi hi ces enfants ! bisous

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.