. J'ai testé la ceinture Belly Bandit - Bien dans sa peau

J’ai testé la ceinture Belly Bandit

mercredi, février 13, 2019 4 Permalink 0

C’est magnifique de porter la vie, de mettre au monde un enfant mais rappelons aussi que notre corps morfle énormément tout au long du processus ! Voilà pourquoi on grince des dents si Monsieur a le malheur de dire « notre grossesse » en souriant… Si tu es enceinte et que tu as peur de la suite, tu n’es pas forcée de lire cet article. Tu peux cliquer sur les publicités dans la colonne de droite en attendant que ça passe, bien que je pense que l’accessoire dont je vais te parler aujourd’hui pourrait t’être utile.

Pour ma part, après mon premier accouchement, mise à part une épisio douloureuse durant deux semaines, je n’ai pas le souvenir d’avoir trainé des semaines un corps traumatisé par la grossesse et l’accouchement. En contrepartie, ma jolie fée m’a laissé un souvenir impérissable au-dessus du pubis. Rappelez-vous (voir ici), après plusieurs heures de travail jusqu’à me dilater à 10 sans péridurale, ma Juliette s’est dit qu’elle allait embrayer sur une partie de Scrabble et rester assise au lieu de venir faire coucou à la dame.

Lorsqu’à 8 mois de grossesse j’avais évoqué par ici la possibilité de mettre au monde ma fille par césarienne vu qu’elle se présentait en siège, vous étiez nombreuses à m’avoir rassurée sur cette opération et ses séquelles. Vous êtes gentilles (ou gentiment hypocrites).

Ayant vécu les deux processus d’accouchement, je dois dire que je préfère l’accouchement par voie basse. Lors de ma césarienne, ils m’ont tellement brassée de l’intérieur pour attraper Juliette qui s’était bien installée au creux de mes entrailles (elle avait un mot de 7 lettres) que ma ceinture abdominale en a pris un sacré coup !

Comme j’avais mené le travail jusqu’au bout avant l’acte chirurgical, les hormones qui permettent d’assouplir les ligaments et d’élargir le bassin ont fait leur effet… Double peine !

Côté prise de poids, j’ai pris moins de poids lors de ma seconde grossesse. En revanche, mon second accouchement m’a fait perdre moins de poids que le premier. Ainsi, après chaque accouchement, il m’est toujours resté dans le tiroir 6 kg de trop à déloger.

Toujours est-il qu’après cette seconde naissance, je me sentais mal dans ma peau dans la zone située du nombril au pubis. Côté posture, je ne ressemblais plus à rien. Je dois avouer que dès que j’ai su que la graine avait germé dans mon utérus, puis lorsque le ventre s’est arrondi dès la première échographie, j’ai relâché tous mes abdominaux. Je suis passée en mode « vas-y mon bébé chéri, fais ton nid, je veux voir ce ventre pousser ». Et en relâchant les abdos, le ventre gonfle un peu davantage. Alors malgré mes efforts à poursuivre le Pilates jusqu’au 7ème mois de ma grossesse (mais n’y étant pas allée pendant 2 mois à cause de ma côte fêlée), on peut dire qu’on a posé ma fille sur des abdos en bouillie.

Ce n’est que trop désespérée qu’en rentrant chez moi j’ai constaté que je ne logeais pas dans ma petite jupe d’été préférée. La cicatrice me rappelait à son bon souvenir et les tranchées ont été beaucoup plus douloureuses que pour ma premier grossesse. J’ai eu cette impression étrange que mon bassin s’était élargi et cette désagréable sensation que mes abdominaux ne soutenaient plus mon dos comme ils le devaient. J’ai alors eu une étincelle de mémoire pour un article que j’avais lu chez Mathilde Lacombe dans lequel elle parlait de la ceinture Belly Bandit comme son alliée pour retrouver une silhouette plus fine après l’accouchement.

La ceinture Belly Bandit, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une ceinture de gainage conçue pour être portée juste après l’accouchement de façon à retrouver une silhouette aussi fine qu’avant. Elle permet un maintien optimal de la posture. En cas de césarienne, la légère compression qu’elle effectue peut permettre de diminuer l’œdème et la sensation d’inconfort notamment parce qu’elle va couvrir la cicatrice pour éviter les frottements dessus.

Bien sûr, certains médecins ne sont pas pour ce genre de pratique mais quel médecin va-t-il franchement la déconseiller ? Faute de quel risque ?

D’autres jugeront que c’est futile et qu’il faut laisser faire la nature, ceci, cela, bla bla bla… Ce n’est pas le débat et si on veut vivre avec son temps en utilisant une ceinture de gainage pour se sentir mieux, c’est soi-même que ça regarde! Alors pourquoi perdre du temps à ne pas vouloir se regarder dans le miroir alors qu’on pourrait accélérer le processus de guérison avec les moyens proposés aujourd’hui sur le marché ?

Je précise que ladite ceinture coûte quasiment 90 euros donc autant lire des revues à son sujet…

La ceinture Belly Bandit, comment choisir ?

Pour ma part, j’ai choisi le best-seller de la marque, le Belly Bandit Viscose from Bamboo car sa réputation le décrivait comme très doux et solide. Je peux vous le confirmer. J’ai récemment vendu cet article sur Vinted 50% de son prix et elle est comme neuve, même après plusieurs lavages. Pourquoi pas envisager d’ailleurs de l’acheter avec une amie qui accoucherait quelques semaines avant ou après nous? À étudier… Je ne me suis pas tournée vers une culotte que j’aurais dû laver chaque jour pour raisons d’hygiène tandis que, ne portant cette ceinture que 4 heures par jour, je la lavais une fois par semaine ou tous les 5 jours à peu près.

J’ai cependant un peu regretté de l’avoir prise en noire, déjà parce que ça ne la rend pas du tout photogénique pour Instagram et surtout parce que c’est moins discret que du blanc sous des vêtements. J’avais sélectionné la noire pour mettre sous des tops foncés mais finalement, ayant continué à porter des pantalons de grossesse dans les 3 semaines suivant l’accouchement, la ceinture du pantalon camouflait la ceinture Belly Bandit.

Le noir aura au moins eu l’avantage de ne garder aucune tâche ou trace de sueur par exemple. Le hic de ce genre de produit quand tu accouches début août, c’est que ça tient très chaud.

Ce n’est pas évident de choisir la taille du fait qu’il est recommandé de l’acheter en fin de grossesse pour la porter juste après l’accouchement alors j’ai sélectionné ma taille habituelle. Je fais du 38, j’ai donc pris du S, la ceinture devant être assez serrée et gainante sans compresser et elle m’allait très bien.

La ceinture Belly Bandit, comment cela fonctionne ?

Il faut mettre la ceinture sur les hanches, assez serrée pour vous tenir droite, vous gainer sans pour autant vous compresser au point de ne plus savoir respirer, hein ! Le système de scratch est parfait pour l’ajustement et il tient super bien !

La ceinture fonctionne avec la Relaxine, hormone produite au moment de l’accouchement pour permettre que votre corps se détende et que le bassin s’élargisse. Cette hormone étant présente dans le corps quelques semaines après l’accouchement, la ceinture doit donc être maintenue serrée pour que la Relaxine exerce son effet et remette, grâce au gainage de la ceinture, votre bassin dans le droit chemin.

La marque recommande de la porter jour et nuit pendant les 6 à 10 premières semaines qui suivent l’accouchement. Je recommande surtout de la mettre dès le lendemain de l’accouchement voire en rentrant de la maternité, à la maison. J’ai porté ladite ceinture Belly Bandit pendant 8 semaines et l’ai mise une semaine après mon retour de la maternité et je regrette de ne pas l’avoir prévue dans ma valise. De plus, je ne la portais que 3 ou 4 heures par jour, cela m’était bien suffisant car d’une part, ça devient inconfortable au bout d’une demi-journée et d’autre part, il y a eu un magnifique été indien alors je limitais les couches de tissu sur mon corps!

La ceinture Belly Bandit, mes résultats

La marque promet une dizaine de résultats qu’on retrouve presque tous après plusieurs mois de grossesse, sans ceinture ou avec, ne me permettant pas de dissocier si la ceinture a été d’une aide positive ou bien si elle a accéléré le processus.

À chaud, il y a tout de même un avantage qui m’a convaincue : celui de se sentir gainée par la ceinture alors que dessous, on ne l’est pas encore. La sensation de maintien que la douce ceinture procure tandis qu’en fait, on est encore un peu brioche dessous, c’est très rassurant. Certes, le sport est tout de même nécessaire après une bonne rééducation du périnée mais soigner sa posture au préalable, c’est capitaliser sur l’avenir de son corps.

J’ai apprécié la porter et j’ai aimé l’effet qu’elle a eu sur mon moral. Effectivement, l’effet gainant redonne un peu de confiance en son physique post partum pour ne pas tourner le regard quand on se croise dans le miroir après l’arrivée de bébé. Elle procure la sensation délicieuse de remettre les organes en place après 9 mois durant lesquels bébé les a écartés pour s’y loger.

Elle m’a aidée à reprendre conscience de la bonne posture à avoir pour ne pas m’avachir en toutes circonstances (le fléau des grandes!). Elle m’a fait reprendre en considération ma sangle abdominale. Grâce à elle, je me tenais droite d’office et sous la ceinture, je collais mon nombril à ma colonne vertébrale et je redressais ma tête.

Cette ceinture, qu’on resserre au fur et à mesure que les jours passent puisqu’elle est sensée aider le ventre à redevenir comme à l’origine, a été un bon booster de confiance pour moi et je ne regrette pas de me l’être procurée.

Je pourrais aussi vous préciser que ni mon ventre ni mes hanches n’ont pas la moindre vergeture, mais je n’en ai pas eu non plus après ma première grossesse et je ne possédais pas la ceinture.

Bien que le produit soit coûteux, je recommande aux futures mamans d’investir dans cet article (en avance pour le porter dans les 24 heures suivant l’accouchement) qui à moi, m’a fait du bien.

Et toi, as-tu utilisé ce genre de produit après ta grossesse? Vas-tu utiliser la ceinture Belly Bandit suite au prochain accouchement ?

4 Commentaires
  • Cecili
    février 14, 2019

    Bonsoir Justine, je n’avais jamais entendu parlé de cette ceinture. Comme mon quatrième bébé vient d’avoir 6 ans, je crois que c est trop tard. Si cela aide les jeunes mamans à mieux vivre leur après grossesse, cela vaut le coup d’essayer.
    Dans un tout autre domaine, je crois que tu avais fait une vidéo sur ton étiqueteuse. Peux tu me dire le modèle que tu utilises. Bonne soirée.

  • Julie
    février 18, 2019

    J’ai adoré cet article et tout l’humour que tu y as mis… bravo !

    • Justine
      mars 4, 2019

      Salut Julie ! merci ! Et donc, tu investirais dans cette ceinture pour une prochaine grossesse ? ;)

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.