. Télé et Bébé : place des écrans chez les enfants à la maison - Bien dans sa peau

Télé et Bébé : place des écrans chez les enfants à la maison

mercredi, septembre 19, 2018 9 Permalink 0

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet qui fait trembler certains parents sous les chaumières : l’impact des écrans chez les enfants. Du moins, je vais vous raconter notre expérience avec Pierre (3 ans) et les choix pris à la maison concernant le programme télé qu’on lui tolère.

Regardons d’abord ce que recommande les grandes instances de santé en France et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) : « pas d’écran avant 3 ans! ». {point}

{à la ligne, au revoir}.

Non, on va papoter davantage rassurez-vous! Effectivement, le Ministère de la santé prohibe les écrans avant 3 ans et pourtant, notre décision avec Pierre a été différente dès 2 ans, âge à partir duquel il n’a plus fait de sieste à la maison. Le fait est qu’on a ressenti le besoin en tant que parents, que notre bambin se pose une demi-heure par-ci, par-là sans solliciter les adultes. Suis-je une mère inconsciente pour autant ?

Pourquoi pas de télé avant 3 ans ?

Selon un article de Sciences et Avenir, le CSA nous explique que l’exposition des enfants aux écrans ne permet aucune interactivité sensori-motrice. Avant 3 ans, l’enfant se construit en agissant sur le monde tandis que devant la télévision, il reste passif et cela ne favorise alors pas ce type d’interactions. De plus, tandis que l’enfant va être super calme pendant qu’il regarde la télévision, s’en suivra souvent, à la coupure du dessin animé, une agitation quasiment incompréhensible.

En ayant conscience de cette donnée, réalisons aussi que les instances officielles sont forcées de nous donner une recommandation unique et uniforme, le flou artistique ne leur est pas facile… Le choix que chaque parent fait dans son foyer, en connaissance de ces données, n’engage par la suite que sa propre responsabilité. Le mot responsabilité prend tout son sens dans nos choix car le temps d’exposition de Pierre à la télévision est dosée et organisée par le bon soin des parents.

Écrans et enfants : une question d’équilibre

C’est un peu comme le sucre. Pierre a bien le droit de connaitre le goût des bonbons du moment qu’ils ne sont pas en libre service, que c’est une fois de temps en temps… La télévision à la maison, idem, c’est le parent qui choisit : on ne laisse pas notre enfant devant la télé, la zapette en main, libre du programme ! On choisit de le mettre devant la télévision, ce qui est bien différent. On décide du moment, de la durée et du programme. Tout est question d’équilibre et quelques principes se sont alors glissés dans notre quotidien à ce sujet, sans qu’on s’en rende compte :

  • Un peu de télé, beaucoup d’activités interactives :

Notons que ce n’est pas comme si la télévision était sa seule occupation. Pierre, de sa propre initiative, multiplie les activités de plein air : il parcourt des km en draisienne, adore jouer avec son chien dans le jardin, observer la culture du potager ou se baigner…

Quand la météo n’est pas clémente, il me sollicite beaucoup pour des activités créatives diverses et variées : pâte à modeler, peinture, dessin et les cahiers d’activités adaptés à son âge qui lui demandent beaucoup de réflexion… Il dispose aussi de plusieurs jeux de société qui permettent de bons moments en famille et vous savez aussi comme il adore les livres...

Alors questions activités sensori-motrices, Pierre n’est pas en reste !

  • Pas de télévision à la demande : 

Bien sûr, il peut lui arriver qu’il demande son dessin animé préféré du moment et qu’on refuse. La télévision pour Pierre, c’est plutôt quand ça nous arrange les parents, et pas l’inverse. Evidemment, Pierre ne sait pas faire fonctionner la télécommande ni la box, donc tant qu’il en est ainsi, c’est plus facile pour sa maman de décider de quand, quoi et comment. Ainsi, je pense que Pierre regarde la télé en moyenne 3h30 par semaine soit 2% du temps ou plutôt, 4% de son temps d’éveil. Cela me semble très raisonnable puisqu’en regardant le verre à moitié-plein, on réalise que 96% de son temps d’éveil est consacré à d’autres activités. La durée d’exposition ne dépasse jamais une heure, de façon (pragmatique) à ce que j’ai le temps de passer la serpillère pendant ce temps et que ça sèche.

Je précise aussi que Pierre n’a jamais accès à nos téléphones portables.

  • Seulement des dessins animés en replay ou sur Netflix :

Pierre regarde uniquement des dessins animés en replay ou sur Netflix, de façon à ce qu’il y est un début et une fin mieux contrôlée que si on lui proposait une chaîne pour enfants, type Gulli. Sur Netflix, pas de publicité (et donc pas d’influence de la fée marketing), pas d’horaires imposés et ça nous convient bien mieux.

  • Pas de dessins animés trop agités…

On en vient aux dessins animés favoris de Poutch : on tente de les sélectionner adaptés à son âge, de courte durée, et pas trop agités, sans images trop saccadées, afin de ne pas trop l’exciter… Chuck et Robocar Poli, il adore, mais on lui met de façon occasionnelle car on a remarqué que ça l’excitait énormément ensuite et le rendait plus brusque dans ses jeux ensuite. J’évite aussi les dessins animés trop débilisants à mon goût du type Teletubbies ou Dora Si, si « sac à dos, sac à dos », ça me rend folle, alors le gamin, je n’ose imaginer…

Il aime donc :

– Petit Ours brun : j’apprécie pour son format court et qu’il peut identifier son quotidien au personnage, bien que ce soit un ours et non un petit garçon. J’aime moins Maman qui a le tablier et Papa ours qui lit le journal dans le canapé, mais bon…

– Oui Oui : je trouve ce personnage et son pays des jouets tout gentillets, et ça reste un dessin animé assez calme.

– Dany le tigre : plein de petite leçons de vie en chansons, format court, on valide !

– Yakari : la vie d’un petit indien qui parle aux animaux dont son poney, ça a beaucoup fait rêver Pierre et je pense que c’est l’univers de Yakari qui a le plus développé son imagination. Il ne possède aucun jouet dérivé de ce dessin animé et pourtant, il s’est beaucoup  servi des histoires de ce petit garçon comme support à ses histoires.

– Pat’ Patrouille : des petits chiens qui partent en mission, j’aime l’idée que les personnages aient un but pour aider les autres…

– Spirit : totalement trop grand pour son âge mais le dessin animé met en scène des petites filles et des chevaux et je pense que c’est indéniablement l’animal préféré de Pierre à l’heure d’aujourd’hui… Donc pourquoi pas étant donné que le dessin animé montre le soin porté à cet animal et ne lui a apparemment suggéré aucune mauvaise idée…

Et toi quelle est la place de la télé chez toi pour ton enfant ?

✰✰✰

 

 

9 Commentaires
  • Véro
    septembre 19, 2018

    Chère Justine,
    Mes ados de 18 et 14 ans n’ont pas accès à la TV, hormis pour regarder les titres du journal (Terminale ES exige). En même temps, cet écran n’est allumé que le soir après dîner pour les titres des infos, et des reportages divers et variés. Quant à leur téléphone portable, ils sont éteints à 20h. Ce sont des règles établies pendant la période scolaire, mises en place en famille. Et, ma foi, qu’est-ce que l’ambiance est détendue.
    Lorsqu’ils étaient petits, nous faisions comme vous. Ils n’ont eu un téléphone qu’à l’âge respectif de 13 ans. Quant aux réseaux sociaux, le vrai fléau de cette génération, l’autorisation « sous contrôle parental » n’est arrivée qu’à 14 ans.
    Voici notre expérience. Belle journée, Véro.

    • Justine
      septembre 23, 2018

      Salut Véro !
      Hé oui le téléphone portable et ses réseaux sociaux ! Quand je pense que j’ai eu mon premier portable à 15 ans (un écran bleu et téléphone à carte) et que je me suis inscrite sur Facebook à 20 ans, je me sens vieille !
      merci pour ton témoignage !
      bisous

  • Marion
    septembre 19, 2018

    Bonjour Justine,

    Merci pour ton retour d’expérience. Chez nous c’est pareil ! Jules a 3 ans et c’est nous qui choisissons le temps d’exposition et les dessins animés qu’il regarde.
    Je trouve ça difficile de le priver complètement. Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à le laisser regarder un dessin animé tant qu’on contrôle le contenu et la durée.
    Çà sauve aussi ma vie de maman quand je souhaite faire un peu de ménage ou passer un appel urgent sans qu’il soit collé à mes jambes. J’essaye de faire ça quand il n’est pas là ou qu’il dort mais parfois on a pas le choix ! C’est ma solution de facilité mais bien pratique !
    Et puis franchement, c’est notre petit bonheur que de regarder un dessin animé en famille. On lui pose des questions, on le sollicite pour qu’il nous raconte ce qu’il a vu au lieu de le laisser seul devant.
    Le but c’est d’offrir un divertissement à la portée de son âge et de ne pas utiliser les écrans comme baby-sitter au quotidien.
    C’est comme pour tout en fait, en excès c’est néfaste.
    Si ça peut te rassurer ici aussi on regarde Spirit…il adore voir les chevaux !!!

    Bonne journée,

    Marion

    • Justine
      septembre 21, 2018

      Coucou Marion, oui tout est question de dosage, on est bien d’accord !

  • Delphine
    septembre 20, 2018

    Bonjour Justine,
    Quel sujet sensible.. mais article très intéressant (et déculpabilisant lol)

    Chez nous, Thomas (2 ans et demi) a également accès à la télé, sous notre contrôle et pour des durées bien définies (et 90% du temps c’est également nous qui choisissons le moment, et de temps en temps si il demande je l’accepte si il n’en a pas abuse dans la journée/ semaine)

    En semaine nous évitons au maximum de lui proposer, mais comme la sieste n’est plus de rigueur à la crèche le concernant (monsieur bébé refuse complètement d’y dormir), le soir son humeur est très fluctuante la fatigue étant omnie présente, il arrive donc que pendant que je prépare le repas il regarde 30-45 min la télé avant le repas.

    Il est vrai que parfois il peut être très énervé lorsque je stoppe la télé, mais je lui explique toujours et depuis quelques semaines cela fait son effet, il sait qu’à la fin de tel dessin animé je vais éteindre et il gère mieux sa frustration !

    Chez nous, c’est Sam le Pompier qui gagne la palme.. il dure en moyenne 9 minutes, il fait preuve de bon sens et ce n’est pas trop gaga (il a bien compris que tel personnage faisait beaucoup de bêtises et ne tente pas de les reproduire), il n’a pas de dérivé de ce dessin animé (sauf les slips achetés pour faciliter l’apprentissage de la propreté mdr) mais il s’en inspire beaucoup quand il joue également c’est amusant !

    Il aime beaucoup Oui-Oui mais en livre, le dessin animé ne lui plaît pas par contre.. les pyjamasques reviennent parfois mais pour le moment rien ne détrône Sam! Lol

    Il nous est arrivé de regarder un Disney complet avec lui (difficile d’en trouver pour son âge sans mort, sans méchant qui font peur..) et j’avoue c’était sympa de partager ce moment avec lui blotti sous un plaid dans le canapé :-)

    • Justine
      septembre 21, 2018

      Coucou,
      Les Disney sont effectivement un peu longs. Seul Frère des ours lui a été proposé à la maison (car il est fan d’ours bruns!) mais j’ai passé le début un peu brutal du dessin animé ;)
      Oui déculpabilisons ! Les avis « intégristes » me gavent un peu… bisous

  • Flora de Maman à Paris
    septembre 20, 2018

    Ah , je n’avais pas pensé à montrer des dessins animés à la demande.

    Le gouvernement a eu raison de déconseiller les écrans avant 3 ans. J’ai mon 2è fils qui nous a fait un retard de language à cause de ça. En plus ça rend accro.

    Depuis, il a maintenant 6 ans et il n’est même plus intéressé pour notre plus grand bonheur.

    Seul son frère de 10 ans a le droit (lorsqu’il n’est pas puni) à 30 mns d’écran (switch, youtube sur ordi , redif émissions Gulli , tablette gulli ou ipod touch ) par demi journée les week ends et jours fériers.

    Je suis révoltée de voir dans les salles d’attente de certains médecins les accompagnants des enfants (que ce soit les parents, nounous ou grand parents) qui trouvent plus accomodant de montrer leur smartphone au lieu de proposer de s’installer faire un dessin sur la table allouée ou bien lire les nombreux ouvrages pour enfants dans les bibliothèques!! Certes sur le moment ça décharge mais c’est ensuite tellement néfaste – vraiment désolant.

  • Roxabe
    octobre 16, 2018

    Bonjour Justine,
    Je trouve ton article super et plein de bon sens!
    C’est comme tout, il ne faut pas en abuser, l’exemple des bonbons est très bien choisi!
    Et surtout évidemment ne pas les laisser seuls devant les écrans, bref la télé n’est pas une baby-sitter!
    Merci pour tes articles divers et variés qui font du bien en tant que maman et en tant que femme! Et bravo pour ton blog et ta chaîne Youtube :)

    Bises

    Roxane

    • Justine
      octobre 17, 2018

      Merci beaucoup Roxane ! bises et à bientôt

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.