. Organisation repas et courses : une semaine dans mon assiette - Bien dans sa peau

Organisation repas et courses : une semaine dans mon assiette

dimanche, février 25, 2018 6 Permalink 3

Salut la compagnie ! Dites donc, c’est à cette heure-ci qu’on se lève les gars ?! Vous avez bien raison, on est dimanche! La vidéo du jour n’a rien de divertissant mais va vous plonger dans mon quotidien de ménagère. So glam’, mais aussi si réaliste ! En tous cas, il se trouve que vous êtes nombreuses à m’avoir réclamé ce thème de vidéo. Je vous invite à pénétrer dans mon caddie de courses puis à passer une semaine avec nous dans notre assiette. Dans cette vidéo organisation repas et courses, comme son nom l’indique, je vous explique comment, environ 2 fois par mois, j’essaie d’organiser les courses de nourriture. Je vous parle des outils rudimentaires que j’utilise et notre conception de l’alimentation. C’est un type de vidéo que je me suis longtemps refusé à vous présenter pour le côté touchy du sujet des régimes alimentaires divers et variés.

J’appelle donc à votre bienveillance à ne pas partir en live dans les commentaires sur vos convictions éthiques ou autres…. Cette vidéo ne se veut ni moralisatrice ni donneuse de leçon, mais juste un partage d’organisation et de menu pour suggérer des idées de plats et desserts tout simples mais plutôt bons. J’aime cuisiner (les pâtisseries en particulier) et je me débrouille sans prétention. C’est donc un centre d’intérêt que j’apprécierais partager davantage sur le blog et ma chaîne.

Bien sûr, cette semaine, c’est 7 jours de repas parmi les 52 semaines qu’il y a dans l’année. Comme nous mangeons assez varié, cette vidéo pourrait être tout à fait différente si je vous filmais la semaine prochaine !

CLIQUE SUR CE LIEN OU L’IMAGE SUIVANTE POUR VOIR LA VIDÉO.

Est-ce que cette vidéo t’a plu et saurais-tu enthousiaste à ce que je te reparle de recette ou de retour de courses ?

✰✰✰

6 Commentaires
  • Aline
    février 25, 2018

    Coucou justine ,
    Dit donc Justine super organisation ,,, j avoue l etre moins . Bon je fais les courses une fois par semaine en super marcher, aux fruits et legumes frais et de temps en temps je vais a la cop bio pour mes produits de base . Pour ma part je me dirigerai vers une alimentation peut etre moins riche en viande mais voila je ne vis pas toute seule et j ai du mal a reconvertir ma petite famille recomposee , cela dit chez nous non plus pas de plats prepares , industriels , je cuisine de maniere simple et je n aime que les patisseries maison . Aujourd hui c est pot au feu traditionnel , Ta maman ne t as pas appris la cuisine comme pour moi , mais on regardait , on s en inspire quand même . il y aurait Tellement a dire sur le sujet , alors je m arrête là ce serait trop long , pour un vaste sujet .
    Plein de Bises

    • Justine
      février 27, 2018

      Bonjour Aline,
      oui tout à fait, voir faire et manger bon, ça aide à donner goût à cuisiner ! Et puis, quand je faisais des pâtisseries avec mon ami d’enfance, elle n’était pas loin si on avait une question !
      bises

  • Mathilde
    février 26, 2018

    Chouette vidéo ! Merci pour le partage, tu es super organisée dis donc, je le suis beaucoup moins ! Petit clin d’oeil pour la soupe maison ah ah c’est clair qu’elle avait l’air super bonne, alors des fois que tu aies un ingrédient magique mais finalement j’ai la même recette que toi, le plus simple est souvent finalement le plus bon :) Je suis dans le même esprit que toi pour la réduction de consommation de viande. En revanche concernant le bio, je serait curieuse de savoir qu’est-ce qui te décides à acheter tels aliments bio et d’autres non ? Tu dis en vidéo que c’est assez aléatoire, mais je pense que tu dois quand même avoir un petit raisonnement derrière et que tu ne choisis pas totalement au hasard non ? Je serais curieuse de savoir quels aliments tu n’achètera jamais non-bio et quels sont ceux que tu tolères facilement ? Vos compétences professionnelles dans le domaine doivent vous aider à savoir quoi acheter ou non, contrairement à nous qui ne savons pas lire correctement les étiquettes, d’ailleurs si jamais tu sais nous donner les quelques nom et mots dont on doit avoir peur sur les étiquettes, genre un top 10 des pires cochonneries qu’on peut lire dans les étiquettes ? Je suis preneuse et triste de ne pas être aussi sachante que vous sur le sujet ! En tout cas chouette vidéo ! Bisous !

    • Mathilde
      février 26, 2018

      Aussi, je suis curieuse de savoir aussi les raisons qui t’ont poussé à acheter de l’eau minérale, plutot que l’eau du robinet ? Ton mémoire de Master devait être intéressant aussi !

  • Mathilde
    février 26, 2018

    Et je suis 100 % intéressée d’avoir une vidéo similaire pour les saisons prochaines :)

    • Justine
      février 27, 2018

      Salut Mathilde! Je vais répondre succinctement à tes questions car on pourrait tenir un blog des années sur le sujet tellement il y a à dire…
      Ce n’est pas vraiment aléatoire mon choix de produits bio, même pas du tout. Déjà je suis très dépendante de l’offre car les magasins BIO du coin sont vraiment pas terribles pour ne pas dire nuls. Je privilégie le bio selon le légume ou le fruit, si je sais (selon mes connaissances agro) que c’est un légume bombardé de pesticides généralement et qu’en plus ça ne se pèle pas, je vais préférer le prendre en bio. J’aime aussi prendre la majorité de mes laitages BIO. En outre, le manager qualité est celui qui gère tout ce qui concerne la certification bio et je sais les contrôles qui sont faits (pas forcément complets) et à quelle fréquence (faible), et je dirais juste dans ce commentaire qu’on ne peut idéaliser le bio.
      Pour le décryptage des étiquettes, si tu parles de liste d’ingrédients, le fait est qu’on achète peu de plats préparés et qu’on privilégie les produits bruts, justement pour éviter des ingrédients qu’on n’aime pas : du sucre trop présent (s’il est situé en tête de liste, c’est pas cool), arômes non naturels, certains additifs par exemple… Pour autant, je parlais d’un thé Dammann que j’adore dans ma dernière vidéo favoris lifestyle et malheureusement, il y a des arômes de synthèse (ça pourrait faire que je ne le rachète pas mais je l’aime moi ce thé ! snif !)
      Pour ce qui est de l’étiquetage, je ne regarde pas que la liste d’ingrédients, on attache aussi beaucoup d’importance aux origines notées parfois bien trop floues (quand c’est noté non UE par exemple, bouh c’est vaste !). Bref, le BIO de France, c’est bien, mais BIO de Chine, je passe mon chemin même si dans mon Drive par exemple je me retrouve parfois avec des produits de ce type… :(

      Je n’ai pas fait moi-même de stage sur l’analyse de l’eau bien que j’aie travaillé dans un labo d’analyses sanitaires mais j’ai lu beaucoup de rapport d’autres et des thèses… Dans l’eau du robinet, il y a des résidus de pesticides, du chlore trop dosé et trop de nitrates comparé à une eau minérale.
      bises
      Justine

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.