. Je suis donneur d'organes ! Et vous, vous l'avez dit?? - Bien dans sa peau

Je suis donneur d’organes ! Et vous, vous l’avez dit??

samedi, janvier 18, 2014 7 Permalink 0

Oui, pour certains le titre de cet article est beau, pour certains, ça leur soulève des questions, pour d’autres, ce titre est glauque et ils ne voudront pas lire plus loin. Pour ceux et celles qui liront plus loin, vous le saurez (si on vous pose la question), après ma mort (oui je précise), je suis donneur d’organes. J’ai pris cette carte que vous voyez en photo. Pour tout vous avouer, elle est longtemps restée parmi le tas de papiers sur le bureau de notre ancien appartement. Mon ami voulait « qu’on en parle d’abord ».

Puis on a déménagé, j’ai réimprimé la carte sans la remplir pour la laisser parmi le tas de bazar sur mon bureau, encore.

carte donneur

Quand j’ai dit à ma maman (je crois aussi l’avoir dit à ma sœur) : « je vais te noter comme contact sur ma carte de donneur d’organes, au fait« . Genre j’annonçais « tu sais, on est allé au théâtre la semaine dernière« . Bon, elle est au courant, mais m’a répondu « heu, oui, tu n’as pas d’autres sujets à me raconter?!« . Pour vous dire que la réaction des proches n’est pas toujours simple alors qu’ils sont la clef de cet acte. Pourquoi? Parce que la carte n’est pas « officielle », ça ne vous enregistre pas dans une base de données recensant tous les donneurs potentiels. Si vous mourrez et qu’on suppose que vous pouvez être donneur, il faut que ça aille très vite (il faut 12 heures je crois entre votre mort et l’implantation de votre organe dans le corps d’un heureux élu) et avoir cette carte sur vous accélèrera les choses. Les médecins, en trouvant cette carte, sauront que vous aviez décidé d’être donneur d’organe après votre mort. Or, c’est l’accord de vos proches qui prime (et je crois, l’accord de votre plus proche parent légalement) ! La  carte n’a pas le dernier mot. Vous pouvez avoir mis cette carte dans votre portefeuille, si votre proche parent dit non au don d’organes, on ne les prélèvera pas.

C’est pourquoi je vous demande si vous l’avez dit?? Il faut en parler autour de soi, et surtout aux gens que vous notez sur la carte. Ainsi, les docteurs liront sur la carte le nom des personnes et leurs coordonnées, les appelleront et ces proches désignés décideront pour vous en faisant part de votre décision. Si vous en avez bien discuté avec eux avant, il n’y a pas de raison qu’ils s’opposent à votre avis après votre mort.

Bref, le but de cet article n’est pas vraiment de vous expliquer la démarche, trouver les infos, c’est très facile, allez voir ici, c’est tout bête à faire. C’était davantage pour vous confier mon ressenti à ce sujet.

J’ai décidé de prendre cette carte car le temps file et que je suis de plus en plus biodégradable. J’ai vu des proches souffrir de maladies, des proches sont partis, et des proches de proches sont décédés aussi… En prenant cette carte, je me suis aussi rendu compte que j’étais mortelle! Pfiou! Le choc! Dans ma tête de petite fille, j’ai encore toute la vie devant moi, sauf que bien souvent, je me rends compte que certains choix de ma vie sont passés, le temps file… Et quand on réfléchit à l’hypothèse de cette carte, qu’on voit tous les organes qu’on peut vous prélever, on se rend compte que si on en arrive là, c’est que tout espoir de vous sauver est vaincu toute façon!

Pendant longtemps, l’idée qu’on me charcute après ma mort ne me plaisait point et je préférais tout garder pour moi. Sauf que c’est faux, on garde ça pour personne en fait, scientifiquement parlant! Je me suis alors dit en grandissant que c’était égoïste de garder ces précieux organes sur moi alors que d’autres en avait besoin. D’autant plus que je décide cela alors que je suis encore jeune avec une bonne hygiène de vie…
Je précise que je ne juge pas ceux qui ne souhaitent pas léguer leurs organes après leur mort, je parle ici pour mon cas!! Chacun ses idées et chacun fait ce qu’il veut avec son corps de son vivant comme après

Ainsi, j’ai noté 3 personnes sur cette carte : mon Amoureux, ma Maman, et ma Sœur. J’ai précisé à mon Amoureux (qui n’aime pas trop l’idée qu’on me charcute après ma mort) que je ne voulais pas donner tout ce qui est extérieur. Si l’on veut me veiller après ma mort, je veux être intacte extérieurement, qu’on laisse ma peau, mes yeux, mes cheveux… Ah, ah, le comble de la blogueuse beauté!

Je trouve aussi que prendre cette carte et en parler aux autres c’est difficile, mais je trouve que c’est mieux car on ne devrait pas imposer à ses proches ce choix après notre mort. Pour ma part, je ne voudrais pas avoir à décider cela pour quelqu’un d’autre, même proche. Quand il y a la douleur du décès, on n’a pas envie de réfléchir à cela. Alors j’ai préféré enlever ce fardeau à mes proches.

Bon sinon, dans mon portefeuille, j’ai décidé de ranger cette carte à côté de ma carte vitale et de ma carte de groupe sanguin : pour qu’on ait toutes les infos sur ma santé et moi mais bon, ouai, Messieurs les Docteurs, je veux bien faire acte de générosité, mais svp, si vous pouvez essayer de me sauver d’abord, ce serait sympa quand même!! La vie, c’est précieux!

Si vous êtes donneur après votre mort, dites-le à vos proches.

7 Commentaires
  • Mathilde
    juillet 3, 2014

    Je suis bien d’accord avec toi, et également donneuse aussi depuis ma 1ère année d’étudiante, mais c’est important de ne pas trop « abîmer » la dernière image que l’on donnera de soi c’est sur ! Pas très gai tout ça pourtant c’est important ! Bisous

    • biendanssapeau
      juillet 3, 2014

      Oui c un sujet dont j’avais envie de parler car très important bien que moins gaie comme chronique… bisous

  • Céline
    septembre 20, 2014

    Bonjour de suise et merci de soulever ce sujet qui fait parti de la vie ! Ici aussi la loi est la même la carte n est pas ultime et si un proche refuse rien ne sera prélevé … J ai fais le choix un peu plus radical de donner mon corps au étudiants en médecine après le prélèvement des organes, peau ce qui peu servir aux vivants si c est possible voilà comme cela un Max pourra évent être utilisé . C est une réflexion importante a faire …encore lorsque il est temps et d en parler à notre entourage … D ailleurs mes parents se sont inscrits également ds la foulée … Bisous

    • biendanssapeau
      septembre 20, 2014

      Bonjour Céline :) Tes choix sont très généreux. J’ai eu l’impression que pour mon Amoureux, ce type de choix aurait été plus difficile à assumer si un malheur arrivait… Merci à toi d’interagir sur ce sujet important. À bientôt!

      • Céline
        septembre 23, 2014

        Oui d ailleurs mon mari ne comprends pas vraiement ce choix …. Mais est bien content des avances de la médecine … Même après 25 ans de vie commune on n a chacun notre avis sur l heure de notre départ ! Bravo pour tes billets toujours intéressants et bien réalisés lus jusqu en suisse !

        • biendanssapeau
          septembre 23, 2014

          Bonjour Céline. Tout à fait, on peut être mariée et avoir un avis différent de notre mari tellement le sujet est délicat! Merci de me suivre de si loin, ton commentaire me fait énormément plaisir tu ne sais pas à quel point !! N’hésite pas à partager ce blog avec ton entourage. Au plaisir de te revoir par ici :). à très bientôt

  • Emma
    mars 28, 2017

    Un article très intéressant qui soulève effectivement bien des questionnements voire un sujet tabou pour certains. J’ai ma carte tout comme toi depuis très longtemps rangée dans mon portefeuille avec celle de donneur de sang.
    J’aime l’ idée que si un de mes proches ou moi-même avait un jour besoin d’une greffe quelqu’un quelque part aurait eu cette générosité. J’aime croire que l’être humain parfois est altruiste et concerné par son prochain !

    Bonne soirée et désolée pour commenter cet article si tard ! Bises

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.