Mon grand a 5 ans

Publié sur 4 Commentaires 3 min. de lecture

5 ans mon Poutch, mon Bébé Ours, mon Nounou, mon Namoureux. 5 ans à tes côtés, c’est dingue comme ces années sont passées à vitesse grand V et pourtant, je ne saurais dénombrer ni tout ce qu’elles m’ont apporté, ni tous les progrès que tu fais chaque année, à nous bluffer ! 

5 ans, c’est aberrant comme je te trouve grand, toi que j’aurais logé dans une boîte à chaussures à la naissance, toi qui pesait une plume lorsqu’on t’a posé sur moi… 

5 ans mon grand garçon aux yeux qui brillent quand tu souris, au regard qui scrute quand tu réfléchis, aux pupilles qui pétillent quand tu fais des découvertes… 5 ans que tu ne cesses de t’émerveiller, 5 ans que tu ne cesses de nous émerveiller ! 5 ans à s’exercer à apprécier les jolies choses pour devenir l’esthète que tu es. 

5 ans que ton cœur qui ressent tout intensément tente de se conjuguer avec ton esprit qui absorbe tout et entièrement. 5 ans d’irrévérence couplée à une gentillesse incommensurable. 

5 ans de ces petites mains qui bougent sans cesse pour accompagner les histoires que tu crées au gré de ton imagination, ces mêmes mains qui caressent les miennes, en quête de réassurance ou d’attention, pendant l’histoire du soir. 5 ans d’histoires, de rêves et de magie pour toi, mon petit garçon lunaire, pur et innocent qui souhaite devenir « regardeur de nuages ».  

Charlotte menthe chocolat

5 ans de chatouilles sur ton bidon qui s’est doucement effacé cette année… 5 ans de bisous mouillés et de câlins tout chauds. 5 ans à te trouver (objectivement?) le plus beau.

5 ans de ta petite voix qui ne sait pas chuchoter, 5 ans de cette même voix qui s’éraille encore souvent sous des émotions trop fortes, 5 ans que tu me laisses souvent désarmée… 5 ans de tes mots, de tes pépites que je note, quand j’y pense, tellement j’ai peur de les oublier. 5 ans de ce temps frustrant qui me file entre les doigts, alors 5 ans que j’ai peur qu’un jour, je ne sois plus là pour toi… 

5 ans d’acquisitions, d’apprentissages et de découvertes du monde qui t’entoure. Il y a les acquisitions et apprentissages qu’on attendait, et ceux qu’on n’a pas vus passer. 

Une cinquième bougie pour tes réflexions dont la maturité m’étonne souvent, une cinquième année pour nos conversations. 12 nouveaux mois à me faire rire de plus en plus volontairement, d’un humour de plus en plus malin !

Une cinquième année à très bien t’intégrer dans une nouvelle école grâce à cette faculté d’adaptation que tu maîtrises si bien. J’admire tellement le petit garçon tout-terrain que tu es! Une cinquième année à t’accompagner dans la vie, dans ce monde qui parfois fait peur. Une nouvelle année à gagner en maturité, nous poussant à te lâcher la main de plus en plus… 

Cette cinquième année au cours de laquelle les questions sur mon papa ont fusé, me bouleversant à chaque fois…

Une cinquième année à pousser comme un champignon, à délaisser les « jeux de bébé » pour désirer des jeux plus matures, pour jouer avec et comme les grands. Une année de constructions et de dessins, une année à écrire des lettres à en user des crayons ! Une année à bâtir village, royaumes et maisons de tes héros favoris. 

Une nouvelle année de cette fratrie qui me fascine au quotidien, dans ton rôle de grand frère parfois protecteur, d’autres fois provocateur.

Une cinquième année à observer ton caractère se forger, à déceler peu à peu le jeune homme que tu seras, à me voir de plus en plus en toi tout en décelant des parties de moi que je ne soupçonnais pas. Une cinquième année  de dualité à me rendre chèvre et folle de toi à la fois. Une nouvelle année à être toi, à être l’une des personnes les plus précieuses pour moi. 

5 ans que je suis ta maman, cette mère imparfaite qui t’aime tellement ! Joyeux anniversaire mon Amour.

5 ans anniversaire

Comme à mon habitude, je vous proposerai prochainement une sélection cadeaux pour un enfant de cet âge. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
  • Herault
    juin 3, 2020

    C’est un très belle article justine qui me rend nostalgique à l approche des 4 ans de mon fils… je vais me mettre à noté ses pépites également car j en ai déjà oublié trop.

    • Justine
      juin 25, 2020

      Coucou
      tu m’étonnes, dès que je ne les écris pas, j’en oublie la moitié tandis que je suis trop happy de relire les notes prises.

  • Emmanuelle
    juin 3, 2020

    Magnifique texte émouvant et si bien écrit ! Et oui les années passent si vite et comme tu le disais dans une de tes vidéos encore plus lorsque nous sommes Maman !
    J’aime moi aussi noter des petites phrases anodines mais tellement mignonnes que mon fils peut me dire, des petites anecdotes dont j’aimerais me souvenir toujours (je ne l’ai pas fait pour l’aîné et je le regrette).
    Joyeux anniversaire Pierre ! ( avec une journée de retard).
    À bientôt Justine.

  • LARBERE
    juin 4, 2020

    Très joli texte pour ton fils.J’ai un fils de 5 ans et donc j’ai versé ma petite larme :)
    Je trouve que 5 ans est un âge très intéressant où on a de vraies discussions avec eux.
    Mon fils est également grand frère d’une petite sœur( Juliette:) et effectivement,il alterne entre protection et provocation et même jalousie parfois.
    Continue à nous partager ce que tu veux,c’est inspirant!
    J’ai une question sur ta reconversion professionnelle.
    Tu as dit que tu avais quitté un poste d’ingénieur ,je trouve ça courageux.
    Tu as maintenant le statut d’entrepreneur ?
    Je te pose la question car j’ai actuellement un poste de cadre en gestion mais ce job ne m’épanouir plus du tout .
    J’entame un bilan de compétences et je ne sais pas si je vais avoir le courage de quitter mon job.
    Bon après-midi,
    Fany