Pourquoi nous n’avons pas choisi l’IEF ?

Publié sur 2 Commentaires 1 min. de lecture

Aujourd’hui, en vidéo, j’avais envie de répondre à une question qui m’a été posée l’an dernier lors d’une FAQ à savoir pourquoi nous n’avions pas choisi l’IEF (Instruction en famille). J’y réponds aujourd’hui. Je n’ai pas un avis tranché sur la question dans le sens où je ne pense pas que l’IEF soit mal et que notre choix d’une école privée sous contrat soit le choix à adopter. De plus, beaucoup de raisons de faire ou ne pas faire l’IEF sont de l’ordre de la fatalité bien souvent. En outre, alors que la blogosphère regorge de retours d’expériences de parents sur le « pourquoi on choisit de faire l’IEF? », j’ai eu envie d’étoffer cela avec un retour sur le pourquoi choisir de scolariser nos enfants. Cette vidéo n’a pas pour but de convaincre, c’est juste un retour sur un état d’esprit qui ouvre à la discussion. 

Et toi, IEF ou pas ? Sinon, t’es-tu posé la question ?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • Marion
    mars 29, 2020

    Bonjour Justine,

    Ta vidéo est très intéressante. Je ne savais pas que l’IEF était aussi répandue. Pour moi c’était majoritairement pour les enfants qui n’arrivent pas à s’intégrer dans le système scolaire classique à cause d’un handicap ou d’une pathologie par exemple ou parce que les parents n’ont pas d’autres choix (déménagements professionnel très réguliers, etc.) mais pas par simple conviction. Je ne connais pas ce type de famille sur les RS.

    Comme toi certains aspects me laissent perplexe… à commencer par la socialisation de l’enfant. Au delà des savoirs, l’école apprend d’abord à vivre en groupe avec tous les aspects que ça recouvre. C’est d’ailleurs l’un des premiers objectifs de la maternelle.
    Et le groupe d’amis que l’on se crée à l’école, peu importe la période, reste quelque chose de tellement enrichissant.
    A l’école, la récréation entre copains est tout aussi essentiel que le temps de classe.

    Nous on s’est même jamais posé la question tout simplement parce qu’aucun de nous 2 ne pourrait arrêter sa carrière. Ça serait un vrai frein à nos évolutions professionnelles. J’ai fait le choix de réduire mon temps de travail pour être plus présente au près de mes enfants (sorties d’école le soir, mercredi à la maison) mais arrêter complètement serait trop difficile pour moi, en tant que femme. Je ne suis pas « que » maman. Mon boulot est un épanouissement.
    Et sacrifier un salaire complet nous empêcherait de profiter de certains loisirs que l’on a comme les sorties et surtout les week-ends ou les voyages qui sont selon moi de vrais moments d’apprentissage pour nos enfants.

    Enfin je suis dubitative sur nos capacités à enseigner peu importe la méthode d’apprentissage (transmission de savoirs classiques , méthode montessori, etc.). Enseigner c’est un vrai métier.
    Le papa de mes enfants et moi même sommes pourtant apte mais on ne se voit pas le faire avec mes enfants. Entre l’affect et nos propres projections, j’aurai trop peur de ne pas réussir.
    Et puis c’est aussi une vraie richesse d’être en contact d’autres adultes au quotidien que sa famille ou les amis des parents.

    Je suis totalement admirative de ses parents qui arrivent à assurer l’école à la maison avec des enfants d’âge différents. Il faut pouvoir suivre les apprentissages, les accompagner, créer de vrais moments de travail, etc.
    Je vais écouter ou lire des articles sur le thème « pourquoi j’ai choisi l’IEF » du coup ! Tu as piqué ma curiosité.

    Marion

    • Justine
      avril 15, 2020

      Salut Marion, j’espère que tu vas bien ainsi que ta famille.
      Désolée du retard pour te répondre. J’étais out le blog avec le confinement…
      « Si répandue » je ne dirais pas cela au regard des chiffres donnés en vidéo par rapport aux millions d’enfants scolarisés mais peut-être c’est plus répandu qu’on croit.

      Ravie que le sujet t’ait intéressée ;) bises