. 6 clichés de la blogueuse beauté auxquels je ne réponds pas - Bien dans sa peau

6 clichés de la blogueuse beauté auxquels je ne réponds pas

mercredi, février 7, 2018 6 Permalink 2

Je ne me considère pas dans la case « blogueuse beauté » en fait… Qui plus est, je n’aime pas être rangée dans des cases comme on classe les torchons et les serviettes. C’est pour cela que je regrette un peu (beaucoup) le nom de ce blog qui inspire au premier abord le rapport aux soins… J’espère en outre qu’il évoque aussi le bien-être, la confiance en soi, l’élévation de soi et la bienveillance que j’essaie de transmettre par ici. J’ai beau ne pas partir en goguette tous les quatre matins, ne pas faire le tour du monde ni jouer les critiques culinaires, je me vois globalement comme une blogueuse lifestyle. La cause est que cette case est celle qui renferme toutes les autres. Mon style de vie (my lifestyle) se compose de plusieurs plaisirs qui s’accordent dans mon quotidien et que j’aime réunir dans ce blog : la beauté et la mode mais aussi la lecture, des recettes ça et là, des paysages, ma vie de maman, mon job, ma passion des bijoux… Pour autant, à entrevoir tous les billets lipstick de ce blog, les lecteurs qui le survolent un instant me considéreront vite comme une blogueuse beauté, cette fille futile à laquelle on associe bien des préjugés. La question de la futilité de la YouTubeuse beauté n’est pas le sujet qu’on décortiquera ici aujourd’hui. On verra plutôt les clichés qu’on a tendance à attribuer à la jeune femme qui parle crème pour les mains et mascara, bien qu’elle évoque son livre de chevet et celui de son bambin, au travers son clavier. Me concernant, j’ai compté 6 clichés de la blogueuse beauté auxquels je ne réponds pas, voire pour lesquels je ne suis pas du tout touchée.

Cliché n°1 : La blogueuse beauté lit des magazines féminins.

Et bien non, je n’ai aucun abonnement de ce genre et même en vacances, je n’achète pas ce type de presse. D’ailleurs, on connait toutes le thème des magazines quand tu pars sur la route des plages :

– la méthode pour perdre 3 kg avant le maillot,
– et les produits fétiches pour un hâle parfait sans cancer de la peau à l’arrivée.

Certes, le jour où j’apparaitrais dans ELLE pour qu’on vente mon profil féminin, c’est certainement que j’aurai du succès dans les amours (j’en ai déjà), ou du succès dans les affaires (mais sans être une artiste, si?). Néanmoins, les instincts économique et écologique qui sommeillent en moi se refusent à compulser la presse papier féminine. D’autant que celle-ci se compose à moitié de publicité et que le contenu que proposent mes blogueuses préférées me plait beaucoup plus en me culpabilisant beaucoup moins. Souci d’identification probablement…

Cliché n°2 : La blogueuse beauté (ou mode) tient son amour des produits de beauté et des vêtements de sa maman.

J’envie souvent les jeunes Youtubeuses qui parlent de leur récente session shopping avec leur Maman. Je ne convoite pas le pull cachemire gentiment offert par leur ascendance sans occasion, mais plutôt la complicité que ces moments passés inspirent. Ma mère et moi n’avons pas cette complicité-là. Je ne saurais même pas dire si on a une quelconque complicité d’ailleurs. Pour revenir au cœur du sujet, ma mère ne s’est jamais vraiment maquillée, du plus loin que je m’en souvienne. Certes, elle avait toujours dans un fond de tiroir un mascara (un peu desséché) et un vernis à ongles mais les appliquer ne faisait pas partie d’une routine. Faire un masque visage encore moins! Ce n’est que très récemment en suivant mon blog qu’elle a désiré acheter une palette de fards et quelques pinceaux en me demandant comment s’en servir.

Je souris souvent en entendant des femmes de mon âge dire qu’elles se rappellent avec admiration leur mère utilisant l’ANR d’Estée Lauder. Ma maman préfère dépenser la somme de ce soin pour agrémenter son jardin plutôt que pour mettre sur son visage. C’est terre à terre la campagne, vous savez.

Bref, les dames (Marlena, les sœurs Pixiwoo…) qui m’ont appris à me maquiller ne font pas partie de mon arbre généalogique !

Cliché n°3 : La blogueuse beauté sent le parfum à 3 km !

J’ai des difficultés à comprendre ce préjugé-là parce que je n’associe pas le parfum à la beauté. Sentir bon, est-ce être plus beau ? À mon sens, un parfum évoque toute une histoire ou un souvenir et non pas seulement une esthétique. Aujourd’hui, je pense qu’on doit mettre du parfum pour soi, et non pour que les autres le sentent à tout prix (s’il vous plait, un pshit suffit, non?). En tous cas, je ne suis pas accro au parfum et pourtant j’ai un rapport assez intense avec ce dernier. J’en mets quand je sors de chez moi. J’oublie rarement mais si c’est le cas, je ne manque pas pour autant de confiance en moi. De même, sachez que je ne porte jamais de déodorant ! Ainsi vous allez tout savoir, jusqu’à l’intimité de mes aisselles! Effectivement, j’aime à penser que la douche quotidienne (voire 2 par jour, l’été) suffit à ce que je ne sente pas le chien de chasse pour les gens qui m’entourent. De même pour une séance de sport, je sais que je vais prendre une douche immédiatement donc je laisse mes aisselles transpirer à leur guise pendant l’effort. Au moins, je ne suis pas imputée par les risques qu’engendrent les sels d’aluminium et autres ingrédients douteux!

Cliché n°4 : La blogueuse beauté a toujours dans son sac de quoi retoucher son maquillage.

Il est très rare que j’aie un pinceau et de la poudre pour pallier à l’excès de sébum pointant sur le bout de mon nez. Les rares fois où cela arrive, c’est lors des mariages en été et encore j’oublie de m’en servir. Je glisse parfois mon rouge à lèvres sauf qu’ensuite, à ma table à maquillage, je crois pendant des mois l’avoir perdu (<= petite tête!) ! J’évite alors de le déplacer !

Le baume à lèvres et le paquet de mouchoirs, ça c’est essentiel dans mon sac à mains !

Cliché n°5 : La blogueuse beauté a un budget beauté de folie !

J’avoue que, lorsque j’ai commencé à m’intéresser au maquillage, je n’avais rien et donc j’ai éprouvé le besoin d’acheter beaucoup. Une fois le stock de base acquis, il me suffisait. Non, je ne dépense pas le PIB de la Chine chaque mois dans le maquillage ! Finalement, sachez que la mode est un poste de dépense plus important chez moi.

Cliché n°6 : La blogueuse beauté est forcément une geek à l’origine.

Et bien, non ! Tout d’abord, j’ai 30 ans et je ne suis pas encore cette génération née avec les ordinateurs! Nous avons eu notre premier ordinateur chez mes parents quand j’étais en 3ème, je crois et Internet en même temps avec un réseau si lent que je ne m’en servais même pas ! Par la suite, les cours d’informatique reçus à la fac m’ont permis de maitriser les logiciels de bureautique et de toucher à la programmation. En aucun cas, je n’avais entrevu le web design ou le web marketing avant d’ouvrir mon blog. D’ailleurs, je n’ai pas ouvert un blog grâce à mon attrait pour le blogging mais parce que je voulais écrire et partager autour de sujets qui touchent la femme, le bien-être et la culture… J’ai donc vraiment appris sur le tas à tenir un blog! Si j’avais su davantage de choses avant de l’ouvrir ou si j’avais été accompagnée, je serais certainement mieux référencée à ce jour. Bloguer m’a rendu un peu geek mais pas l’inverse !

Et toi, avais-tu ces préjugés à mon égard ? Y a-t-il des clichés qu’on t’attribue à cause de ton métier ou de ta passion ?

✰✰✰

6 Commentaires
  • Aline
    février 7, 2018

    Coucou Justine ,
    Pour répondre à ta question , justement c est ce que j aime chez toi : il n y a aucune superficialité dans ce que tu écris et montre , moi pour ma part j ai tout à fait saisi le naturel et j ai très vite compris que bcp de sujets t intéressent . On a bcp de points commun et tu as l âgé de mes enfants ( génération bosseuse ) et on vient du même milieu , mes parents étaient agriculteurs et ma maman pas du tout intéressée par le maquillage etc… J ai appris seule , par contre j ai transmis à mes enfants un mélange des 2 , s occuper de soi et regarder autour de soi et je suis très fière de mes enfants . Mon fils est médecin et ma fille fait Un masteur en qualité et environnement . Aujourd’hui hui je souffle et j apprécie la mode , le maquillage , les bijoux et bcp d autres choses .Surtout ne change pas … Bisous

    • Justine
      février 14, 2018

      merci beaucoup de ta présence par ici, Aline, tu es une belle personne ça se sent ! bisous

  • Guilbert
    février 7, 2018

    Bonjour Justine,
    J’ai lu avec grand intérêt ton article et il y a un autre cliché auquel je pense tu ne réponds pas ( contrairement à d’autres blogueuses) à savoir: la blogueuse beauté se fait acheter par les marques de cosmétiques. Cela fait quelques annees maintenant que je m’intéresse au blog beauté avec pour premier objectif d’avoir des avis sur tels ou tels produits. Or au fil des années ces blogs sont devenus des business et ont totalement perdu de leur sens: à savoir des avis « objectifs » sur les produits maquillage. A partir du moment où j’ai vu certaines filles se faire inviter à tel endroit par telle marque, ou recevoir une poche pleine de produits gratuits j’ai dit STOP plus aucun intérêt. J’ai donc arrêter de suivre pas mal de blog mais pas le tien car justement tu ne sembles pas avoir répondu à ce cliché

    • Justine
      février 8, 2018

      Bonjour! La vie, les blogs, tout est question d’equilibre j’ai envie de dire. Je pense que si j’étais invitée à des événements (qui ne seraient pas seulement dans un objectif champagne et paillettes mais plutôt dans le but de creuser l’histoire d’une marque et d’expliquer la formulation d’un produit…), je m’y rendrais. Si une marque m’offrait un we en SPA ou un voyage en amoureux pour vous donner mon simple avis, j’irais! Et je serais bien bête de refuser. Il ne faut pas se méprendre. Je ne me rends pas aux événements car je ne suis pas assez populaire et/ou influente pour être invitée ;) !
      Pour les billets sponsorisés, je pense que si ça ne déborde pas, ça ne fait pas de la blogueuse une vendue non plus, ou une personne qui ment sur chaque produit qu’elle reçoit. Personnellement, j’ai réellement testé chaque chose dont je parle sur ce blog.
      Bloguer prend du temps, notamment si on veut le faire bien. Recevoir des produits aident à avoir du contenu pour donner nos avis justement. Plein d’avis produit n’auraient jamais été donnés sur ce blog si quelques marques ne m’avaient pas envoyé des produits. En fait, j’aimerais beaucoup bloguer avec davantage de soutien de marques, tu vois. Les blogueuses remercient beaucoup leur communauté de leur suivi, mais c’est finalement 50/50, certaines pensent à remercier le soutien des marques et elles ont raison!
      Je pense que davantage de soutien des marques par quelques invitations à des événements ou des billets sponsorisés n’enleveraient rien à mon intégrité (et n’enlèvent rien à d’autres ;)) mais je le verrais plus comme une belle reconnaissance pour me booster à continuer…

      Merci de ton sympathique message et de ton suivi, ça me fait chaud au cœur!
      Bisous
      Justine

  • Solène
    février 9, 2018

    Bonjour Justine
    Sympa comme article :) et clairement, je ne t’ai jamais collé ce genre de clichés (d’ailleurs pas de clichés du tout). Comme beaucoup, si je te suis depuis bientôt trois ans (à peu de choses près je crois), c’est parce que ton contenu est de qualité et hors clichés(#redondance). De plus, tu abordes des thèmes qui me correspondent bien (étant mère également).
    Bref, good job !
    Une bise
    P. S: petite suggestion : à quand des articles culinaires ? Les fois où l’on voit apparaître une charlotte ou des tartes aux légumes dans tes vidéos me font toujours saliver ^^. Et aussi un article où une présentation de tes fards makeup geek ? (simple suggestion d’une curieuse)

    • Justine
      février 12, 2018

      Merci Solène tu me touches beaucoup !

      Je pense à proposer plus de recettes ça et là effectivement.
      Je note la vidéo ou article sur les fards MUG ;) bisous

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *