. "Layering, secret de beauté des Japonaises", E.-J. JAUBERT - Bien dans sa peau

« Layering, secret de beauté des Japonaises », E.-J. JAUBERT

mardi, novembre 26, 2013 12 Permalink 0

J’espère que vous allez bien et que vous réussissez à vous accorder du temps pour vous…  Si vous n’en avez pas, je vais Moi, vous en accorder en vous faisant une petite synthèse d’un rituel qui intéresse plusieurs d’entre vous : le layering, ce secret (qui n’en est plus vraiment un ;)) des Japonaises pour avoir ce teint éclatant et ces cheveux lustrés. Personnellement, je trouve beaucoup de Japonaises magnifiques et nous les Européennes avons tendance à leur envier leur teint nickel, mais sommes-nous capables d’obtenir la même qualité de peau rien qu’en changeant notre routine soin? Est-ce que leur routine soins en mode layering nous correspond réellement?

Moi qui adore observer et comparer les tendances mode et beauté d’ici et d’ailleurs, ce sujet me passionne !

Le layering signifie en Anglais « superposition de couches », cérémonial beauté que les Japonaises appliquent religieusement pour avoir une peau et des cheveux éclatants et sans défaut. Certaines françaises l’ont rebaptisé mille-feuille. L’auteur (Elodie-Joy JAUBERT) nous recommande de réaliser cette technique pour, nous aussi, avoir un teint plus joli voire parfait!

Que dit ce livre? Qu’est-ce que j’en pense? Ai-je testé cette technique??
Je vous le dis maintenant. Ne vous attendez pas à quelque chose d’exhaustif, l’exhaustivité étant contraire au résumé. Si vous voulez TOUT savoir (ou presque), achetez le livre et/ ou testez le layering sur votre peau. Cela est une synthèse accompagnée par mon avis.

9,95€ le livre.

I. Sommaire du livre

Ce petit livre (72 pages) est composé de 3 grandes parties : le layering visage, le layering capillaire et autres astuces beauté de l’intérieur. Ici, je n’évoquerai que le layering visage après avoir fait une rapide synthèse des autres astuces beauté japonais de l’intérieur présentés… sauf si vous êtes demandeurs(ses) d’en savoir plus sur le layering cheveux que je n’ai pas testé.

II. Les secrets de l’intérieur des Japonaises
En bref, il s’agit de manger sainement et de privilégier : le thé et le riz (ah ah, vous vous en seriez douté ;)), le soja, les fruits et légumes à volonté, le gingembre riche en antioxydants,  les algues et le sésame (qu’elles considèrent bon pour leurs cheveux).

A savoir qu’elles mangent lentement, mastiquent longtemps et qu’elles bannissent laitages et gluten de leur alimentation. Selon leur culture, ces éléments seraient mal tolérés par l’organisme et provoqueraient l’acné, l’eczéma, etc.

Pour savoir si votre acné est due à ces derniers éléments, essayez de les bannir petit à petit durant 3 mois et vous verrez si votre peau s’améliore.

Mon avis : selon mes habitudes alimentaires, ce sont 2 éléments difficiles à supprimer. Pour ma part, j’ai pu remarquer que me passer d’éléments gras et sucrés dans mon alimentation pouvaient améliorer ma qualité de peau. Cependant, je suis très sceptique sur le sujet. Si cela est vrai, ce doit être indépendant à chaque personne. En effet, j’ai récemment vécu en Hollande et fréquenté la Belgique, 2 pays où la gastronomie est assez grasse et pleine de ce que j’appelle les « cochonneries ». Peu de choses diététiques et peu de gens sachant cuisiner, ce qui fait qu’ils sont des grands consommateurs de frites, de boulettes de viandes, de fast-foods, de poissons fris, de sucrerie, de gâteaux apéro… etc. Je n’ai pas trouvé que les Hollandais ou les Belges avaient une plus vilaine peau pour autant. Pas plus d’acné chez eux de façon globale.

Alors que moi, je digère très mal le gras ! Et je peux facilement avoir un bouton le lendemain d’un repas Mac Do ou après les fêtes de Noël! Ai-je des intolérances? J’ai essayé de me passer de lait et n’ai pas vu la différence. En revanche, très difficile d’essayer de me passer de gluten :)

Tout cela pour dire que le lien alimentation-état de la peau n’est pas prouvé, essayez juste d’observer VOS comportements alimentaires et les conséquences sur VOTRE peau pour savoir…

III. Le rituel du layering
Mon avis : Cela semble compliqué et long, alors que, je l’ai testé et, une fois que c’est assimilé, cela prend 10 minutes.

Il comporte 7 étapes :

– Étape 1 : le démaquillage à l’huile. Quel que soit le démaquillant, cette étape reste indispensable chaque soir.
Concernant l’huile, les Japonaises utilisent de l’huile végétale (olive, noyau d’abricot, amande douce, camélia, argan, avocat, jojoba selon les vertus que vous souhaitez obtenir). Elle est parfois mal perçue car beaucoup croient qu’elle va graisser la peau mais non.
Image1Pour vous expliquer quelque chose de logique : cette huile se masse (selon le schéma présenté en couverture) puis se rince à l’eau claire! Donc on ne reste pas avec les corps gras végétaux sur la tronche! D’ailleurs, le sébum de la peau n’est pas une graisse végétale donc rien à voir…

En tous cas, j’ai testé des huiles démaquillantes (Shu Uemura, Lierac…) mais ce sont des huiles industrielles contenant des huiles végétales mais raffinées, ainsi que des huiles minérales… tandis que ce livre recommande des huiles végétales pures sans aucun additif et BIO. Ça, je n’ai pas testé, mais je me tâte :). Les huiles que j’ai testées sont en tous cas très bien…

Ce livre vante le pouvoir démaquillant de l’huile et a raison : rien de mieux qu’un corps gras pour enlever le make-up et autres saletés…

– Etape 2 : le nettoyage au savon au lait d’ânesse ou d’Alep, ou au miel, au savon surgras ou encore au « savon sans savon ». Toujours BIO, ce livre est partisan du BIO, ce n’est pas moi qui le dit. Ce livre propose de remplacer cette étape nettoyage au savon par un nettoyage au coton imbibé d’eau florale.
Mon avis : selon l’épaisseur de votre maquillage, le démaquillant puis le RINÇAGE (oui toujours rincer à l’eau!) sont suffisants! Moi je démaquille ou nettoie (si je ne suis pas maquillée, mais pour moi, démaquillage et nettoyage, c’est la même étape), puis je rince non pas à l’eau florale mais avec un gant de toilette propre humidifié à l’eau du robinet puis je pschite sur mon visage beaucoup d’eau thermale. Est-ce nécessaire, en Europe, de démaquiller puis nettoyer? Je pense que non, sauf si vous avez la manière de vous maquiller d’une Japonaise qui se maquille. Il faut savoir que les Japonaises aime superposer les couches de make-up également. Autant que nous, les Européennes, nous sommes des adeptes du NUDE, les Japonaises sont des adeptes du teint parfait, immaculé et presque irréel ! Avoir un teint parfait et clair est synonyme au Japon de pureté.
Pour l’obtenir, leur gros point fort pour une belle peau est qu’elles se protègent du soleil (1ère cause du vieillissement de la peau), et qu’elles se fabriquent un teint parfait : plusieurs couches de fonds de teint et de poudre. Leur peau dessous n’est pas forcément sans acné, elles ont aussi des problèmes d’acnés. Tout ça pour dire que dans ce contexte, on comprend pourquoi elles différencient démaquillage et nettoyage. Tout ce make-up est long à enlever!

– Etape 3 : la lotion pour préparer votre peau à recevoir les soins suivants. Pour tonifier, rééquilibrer votre peau, resserrer les pores et enlever le calcaire. (moi, encore ici, j’utilise l’eau thermale pour enlever le calcaire). Les Japonaises appliquent en guise de lotion des eaux florales (fleur d’oranger, lavande, bleuet… et même glaçons au thé vert!) avec un coton en tapotant (sans frotter) ou sous forme de spray (eaux non additionnées d’alcool ou autres additifs).

Les Japonaises sont aussi très friandes de l’éponge konjac, éponge fabriquée à partir de racines de konjac (tubercule) pour nettoyer et exfolier leur peau. Il suffit de l’humidifier et de la passer sur le visage lui aussi humide.
Mon avis : Je vous en reparle dès que possible ;)

– Étape 4 : le sérum. Cette étape ne doit pas se substituer à la crème hydratante et se trouve sous forme de fluide. Il doit être un traitement selon vos besoins (purifiant si vous avez de l’acné, hydratant si votre peau est déshydratée, nourrissant si votre peau est sèche, antitaches…). Il s’applique en massant tout doucement comme avec l’huile démaquillante, et en tapotant ensuite comme si vous jouiez du piano (ne mettez pas vos ongles dans votre peau). L’auteur insiste beaucoup sur l’aloe vera pur (je ne sais pas où l’on peut en trouver pur, je vous missionne pour me le dire).
Mon avis : J’ai testé le sérum S. O. S. Désaltérant de Caudalie pour peaux déshydratées, c’est celui que j’ai le plus apprécié jusque maintenant. En outre, je trouve dommage qu’il y ait cette vague marketing de milliers de nouveaux sérum car du coup, on a du mal à dissocier les bons des mauvais, les utiles des moins utiles, les vrais sérums des faux…

– Étape 5 : le contour des yeux. Ce livre présente des soins contour des yeux naturels du type sachets de thé froids sur les yeux, compresses à l’eau de bleuet. J’applique toujours un soin contour des yeux mais acheté en parapharmacie ou parfumerie, je les ai cités ici et une autre marque, .
Mon avis : Je suis flemmarde alors j’aime utiliser un soin tout prêt. Je veux prendre soin de moi mais il faut que ce soit simple, ludique et ne doit pas demander 50 produits ni 50 minutes de préparation. Appliquer des rondelles de pommes de terre, en plus de ne pas trouver cela spécialement hygiénique, ça me gave!

Étape 6 : appliquer une crème de jour  ou de nuit, pour faire face aux agressions de la journée ou vous « réparer » pendant la nuit. Elle est hydratante et adaptée à votre type de peau. Encore une fois, les Japonaises aiment utiliser à la place de la crème une huile végétale certifiée Biologique :

  • Peau grasse ou mixte : jojoba, nigelle, ou noisette ;
  • Peau sèche : sésame, avocat, ou argan ;
  • Peau mature : rose musquée, noyau d’abricot, ou onagre ;
  • Toutes peaux : coco ;
  • La préférée des Japonaises : huile de camélia.

Étape 7 : du baume à lèvres, au beurre de karité de préférence.
Mon avis : c’est inévitable plusieurs fois par jour pour moi, je vous l’ai expliqué ici.

Pour compléter tout ce rituel, elles aiment réaliser ponctuellement des masques de coton (mettre du coton sur son visage imbibée de leur lotion préférée et d’eau thermale) après la 2ème étape du layering. Elles le laissent poser jusqu’à temps qu’il sèche ! Après quoi elles reprennent les étapes 4 à 7 du layering.

Elles apprécient aussi le masque fabriqué à partir de farine de riz (recette inside the book), les bains de vapeur du visage et un gommage hebdomadaire!

Mon avis : il faut tester mais ne pas abuser! Ne pas tester trop de choses en même temps ou changer trop souvent, car c’est le meilleur moyen de favoriser les allergies. Les Japonaises utilisent des huiles purent donc avec peu de composants tandis que si l’on multiplie l’application de produits cosmétiques, cela fait beaucoup de réactifs appliqués sur la peau!
De plus, elles favorisent les gestes doux alors n’agressez pas votre peau par les frottements, les frictions…

On remarque souvent qu’elles ont la peau plus épaisse que les Européennes car le climat en Asie est souvent plus humide. Ainsi, est-ce nécessaire, nous qui avons la peau plus fine, de réaliser un gommage hebdomadaire ? Je soulève juste la question… Elles auraient aussi tendance à être adeptes des brosses nettoyantes type Clarisonic. Pour éliminer les peaux mortes me direz-vous??

Moui, enfin, je vous donne un exemple : le nettoyage/ démaquillage (avec rinçage, j’insiste!) basique du visage élimine naturellement des peaux mortes… On perd déjà en moyenne 150 cheveux par jour, naturellement. Pourquoi vouloir en perdre 500?! Et, qui le voudrait??
Pour ma part, je ne suis pas une adepte du gommage (surtout au grain) hebdomadaire. J’ai beau avoir la peau mixte elle est aussi très sensible et les solutions les plus simples sont parfois les meilleures. Cette routine soins du Japon pourrait me convenir à condition que je n’utilise pas de produits aux compositions trop complexes. Ainsi, appliquer ces produits « basiques » peut être intéressant du fait que leur compo est plus simple que les produits fabriqués en industrie… A approfondir…  Je pense que bien nettoyer et bien hydrater avec le moins de molécules possible, c’est encore mieux! :)

Je crois aussi dur comme fer que le fait qu’elles se protègent rigoureusement des rayons du soleil les aident à avoir une belle peau. Et la bonne hygiène « de l’intérieur » ne peut pas faire de mal! ;)

Je vais m’arrêter ici sur cette synthèse et mes commentaires de ce livre qui est très bien construit et m’a appris plein de choses sur les pratiques des Japonaises.

Je vous laisse méditer sur le sujet et serais heureuse de connaitre vos commentaires et retours d’expériences sur le sujet. A vos claviers! … :)

N’oubliez pas de liker ma page Facebook ici ! :)

12 Commentaires
  • Julietta
    juillet 22, 2014

    SUper intéressant.
    Merci pour ce post

    • biendanssapeau
      juillet 22, 2014

      mais de rien miss :)

  • DéDé
    septembre 5, 2014

    Salut, super article hyper complet !! Ben ou trouver le gel d’aloe vera va sur aroma zone c’est la mecque des produits bio et brut ;) Et concernant ton hypothèse sur les différentes épaisseur de peaux entre les européennes et asiatiques pourquoi pas ! ça se tient et je trouve que tu as raison d’adapté le layering en supprimant certaines étapes qui agresserai ta peau chaques types de peaux est différentes et il faudrait l’adapté en fonction. Mais je te conseille vraiment les produits bio et/ou brut qui respecte vraiment la peau et ne l’agresse pas. Tu serais supprise de voir la signification des compositions de toutes ces grandes marques qui malgré certains bon ‘ingrédients’, les ingrédients nocifs rattrape tous les bienfaits (vue qu’il en mettent en petites quantité) ! Enfin bref désolé pour le pavé peut être inutile (tu as l’air de comme même de te méfier de certains produits) ! Bonne journée et bonne continuation pour ton blog !

    • biendanssapeau
      septembre 5, 2014

      Oui je pense savoir lire les listes d’ingrédients un minimum étant chimiste de formation ;)
      J’utilise parfois des produits Bio mais je suis aussi Responsable qualité en industrie autrement dit celle qui prépare la certification bio et reçoit l’auditeur… Je c donc comment un produit obtient la certif. bio… C moins clean que ce que l’on croit parfois. Disons que dans le Bio aussi il y a du bon comme du mauvais. En outre, j’utilise depuis 2 semaines de l’huile végétale bio et j’en suis très contente ! Merci de ton commentaire intéressant :) à bientôt sur le blog.

  • Delphine
    mars 1, 2015

    Coucou !
    Tres sympa l’article et il permet vraiment d’avoir un avis plus pratique des choses, selon qu’on se maquille ou pas :)
    S’agissant de l’aloé vera pur, je pense que sur le site d’aroma zone tu devrais trouver ton bonheur mais peut-être as tu déjà regardé :s
    Très bonne continuation à toi

    • biendanssapeau
      mars 1, 2015

      Bonjour Delphine, et merci pour ton commentaire. En effet, j’ai eu l’occasion de voir qu’il y avait cela sur Aroma-zone mais je n’ai pas sauté le pas encore ;) bises et à bientôt

  • Mélina
    mars 15, 2015

    Bonjour,
    je viens de tomber sur ton article très interessant! Je ne sais pas bien quelle étape faire pour l’isntant car je fais a peu pres tout, mais pas avec des produits naturels (a part l’huile démaquillante déja) donc je pense que au fur et a mesure que je finirais mes produits, je les remplacerais par du sain.
    Quand tu parles d’Aloe vera, est ce que tu parle du Gel à l’aloe vera ou au macerat huileux? J’ai un gel à l’aloe vera qui est bio est pur à 98.9 % .. mais je ne sais pas si ça a exactement les memes effets que l’huile!

    Merci :)

    • biendanssapeau
      mars 16, 2015

      Bonjour Melina et merci de ton commentaire. Quand j’ai parlé de l’aloe Vera, c’était en synthétisant ce que l’auteur avait raconté dans son bouquin. En outre, je n’en utilise pas pour ma part mais je vois qu’elle se trouve en gel (Aroma-zone?) et non en huile ;) bises et à bientôt

  • Klochette
    avril 25, 2015

    Bonjour je suis ravie de tomber sur un avis qui me semble réaliste au sujet du layring. Je pense avoir le même type de peau que la votre mixte et sensible (réactive ++). Je voulais adopter quelques geste de cette routine mais je ne sais pas vers quel produit me tourner. Dois-je traiter la peau mixte ou le coté sensible ?
    Je me démaquille et lave ma peau avec un lait micellaire (grande marque pour peau à problèmes, réac, exémateuse… Commençant par Ad…ma) et une crème qui traite le grain de peau et désincrustant (Ex….liac).
    Mais être dépendante de produits cosmétiques ( para ou indus) me décourage et surtout je ne veux pas l’être.
    Je suis up si vous avez des astuces.
    Merci à vous ;-)

    • biendanssapeau
      avril 26, 2015

      Bonjour Klochette. À mon sens, la peau sensible est à prendre en compte avant dans le sens où il est mieux de ne pas utiliser trop de produits sur sa peau…
      Il est difficile de conseiller sans vous connaitre et vous voir mais pour les peaux réactives (moi qui ait une peau assez sensible et mixte également), je peux vous dire ce qui m’a aidé :
      – le démaquillage aux doigts (sans coton) avec de l’huile démaquillante (j’utilise celle de Shu Uemura : il y a un article sur mon blog à son sujet mais il en existe des moins chères),
      – utiliser de l’eau thermale d’Avène après le démaquillage pour enlever les résidus de calcaire de l’eau du robinet
      – ne pas changer de routine tous les 4 matins,
      – ne pas forcer sur les gommages et masques purifiants : une fois par mois convient mieux à ma peau sensible que une fois par semaine.
      – pour le côté peau mixte : utiliser une crème assez aqueuse pour peau normale à mixte qui ne contiendra pas d’alcool (ou pas trop) et qui ne sera pas trop riche/ trop grasse pour ne pas obstruer les pores.

      Voilou pour ma part ce qui m’aide. Comme je disais dans de récents articles : le truc qui rend ma peau plus jolie en ce moment, c’est la grossesse !! Comme quoi, le côté hormonal est très influent !!!
      bises et bon courage, et à bientôt sur ce blog !!

  • Clemus
    septembre 2, 2015

    Bonjour,

    J’ai acheté le livre il y a un petit moment déjà. Je pratique depuis cette technique, ainsi que pour les cheveux.

    Effectivement, il y est beaucoup fait mention de bio parle que bio = naturel…. En théorie. Prenons par exemple le lait d’amande bio de bjorg (rien à voir avec la cosmétique), rien n’est bio dedans et ils rajoutent du sucre. D’où l’intérêt de bien lire les ingrédients et surtout de savoir ce qu’ils veulent dire. Pour ma part, je fais toutes les étapes du layering. Je ne fais pas de gommage et masque tous les jours car jai la peau sensible et je ne pense pas que ce soit bon non plus.

    Je fais l’étape 2 avec un savon au miel que je met sur mon éponge de konjac. Ca enlève déjà les peaux mortes et adoucit la peau. Les huiles naturels et les eaux florales naturels sont super mais il faut trouver la sienne, ou rien n’est rajouté et voir comment sa peau réagit.

    Enfin tout ça pour dire qu’en ce qui me concerne jai adopte et adorée cette technique. La peau est plus hydratée et plus souple. Grace au vinaigre de lavande, mes pores se sont resserré et jai moins de boutons.

    Après je ne sais pas si ça marche pour tout le monde mais c’est sympa d’essayer et puis opter pour des produits naturels sans produits chimiques ne peut être que bénéfique pour la peau.

    • biendanssapeau
      septembre 3, 2015

      Salut Clémentine, Merci pour ton retour d’expérience très intéressant sur le layering ! ça apporte de l’eau au moulin dans cette zone de commentaires! à bientôt par ici

Répondre / Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *